Publié par : La société solidaire et durable | avril 17, 2012

Pour le développement de l’apprentissage et l’entrepreneuriat sociale face au chômage des jeunes !


Chers lecteurs,

Nous assistons actuellement à une crise sans précédente et à une montée du chômage des jeunes de moins de 30 ans de plus en plus importante. Face à ce constat, une des porte de sortie de ce chômage pourrait être notamment l’apprentissage et l’entrepreneuriat social.

Pour cela; il serait intéressant de favoriser l’apprentissage mais aussi de donner envie aux jeunes de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Il y a donc d’un côté permettre aux jeunes d’accéder plus facilement à l’apprentissage afin qu’ils puissent se faire une première expérience de moyenne durée (1 à 2 ans d’apprentissage) et ceci à tout les échelons d’études (CAP, Bac Pro, Bac général et technologique jusqu’à Bac + 5) ; et de l’autre côté permettre aux jeunes qui veulent créer leur entreprise ou association par la suite de le faire.

D’ailleurs aujourd’hui la plupart des sondages le montrent, il y a quasiment un jeune sur deux qui à moyens termes (3 – 4 ans) a envie de créer son entreprise ; c’est une vraie révolution car jusqu’à aujourd’hui il y avait toujours une image du jeune qui voulais être dans la fonction publique, comme en 2005, il était dit que les deux tiers des jeunes voulaient être dans la fonction publique. Aujourd’hui en 2012, ce n’est plus du tout le cas et la jeunesse a changée. En effet, ce changement a pu se faire grâce notamment à la mis en en place de certaines réformes et dispositifs sous la Présidence de Nicolas Sarkozy comme la création du statut d’auto-entrepreneur qui a été une porte grande ouverte sur l’entrepreneuriat car il s’agit d’un premier sas dans lequel il est permis aux jeunes d’être à la fois étudiant et d’avoir un complément de revenue. Il y a également eu la mise en place du statut JEI, jeunes entreprises innovantes, qui a permis aux petites entreprises spécialisées dans la recherche et développement de bénéficier d’une exonération fiscale.

L’ensemble de ces mesures ont été excellentes mais aujourd’hui il serait intéressant de mettre en place des mesures d’aide en début de création d’entreprise comme des prêts à taux zéro pour les jeunes ou encore une banque pour les jeunes proposée récemment par le candidat Nicolas Sarkozy en 2012 mais aussi des mesures d’accompagnement et de soutient de ces jeunes entrepreneurs. Pour cela, il serait intéressant de créer une association ou plateforme internet pour mettre en lien différents acteurs du monde de l’entrepreneuriat (comptables, gestionnaires, ingénieurs, donateurs, entrepreneurs…) afin de créer un véritable réseau d’échange et de partage des compétences et données indispensables à la création mais aussi au développement et à la pérennisation de ces jeunes entreprises du futur.

Runfola Gabriel, Ingénieur en environnement et horticulture


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :