Publié par : La société solidaire et durable | juillet 26, 2012

« Raconte-moi les forêts », un documentaire plaidoyer du WWF exceptionnel !


Chers lecteurs,

Forêt d’Amazonie (Crédit photo : Brent Stirton – Getty Images – WWF)

Du Gabon à la Guyane en passant par la Nouvelle-Calédonie, le WWF s’inquiète, dans un webdocumentaire exceptionnel, des menaces qui pèsent sur le poumon vert de la planète.

Chaque année, 13 millions d’hectares de forêts disparaissent. Celles-ci abritent 80% de la biodiversité terrestre et près de 1,6 milliard d’êtres humains dépendent d’elles pour vivre. Dans le documentaire « Raconte-moi les forêts », WWF adresse un plaidoyer pour la défense du poumon vert de la planète, ce refuge d’espèces endémiques, terreau de cultures et civilisations.

L’ONG s’inquiète des menaces qui pèsent sur ces richesses forestières : l’orpaillage, l’agriculture intensive, la déforestation, le braconnage ou encore l’urbanisation… C’est la navigatrice et présidente du WWF-France, Isabelle Autissier, qui explique, en voix off, les causes à défendre et s’alarme : « L’homme exploite, l’homme détruit, l’homme tue. » Alternant interviews d’experts, d’habitants, de travailleurs et reportage dans les forêts du monde entier – notamment un très beau « voyage dans les forêts métropolitaines » – le documentaire s’achève par un rappel des solutions défendues par l’ONG à travers le monde.

Pour visionner le webdocumentaire, cliquez sur l’image ci-dessous :

Runfola Gabriel, Ingénieur en environnement et horticulture

Source : wwwf


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :