Publié par : La société solidaire et durable | août 14, 2012

La Fondation Keshe annonce son intention de divulguer des technologies d’énergie libre !


Chers lecteurs,

La Fondation Keshe, situé à Ninov, en Belgique, a annoncé qu’elle publiera la première phase de sa technologie spatiale et son système magnétique et anti-gravitationnel (Magravs) qu’elle a développé. Ces technologies seront rendu disponible simultanément à tous les scientifiques du monde entier, la fondation affirmant que ces technologies devraient permettre, par exemple, les déplacements de l’Iran jusqu’à New York en une dizaine de minutes, ainsi que de fournir des systèmes d’énergie libre pour tous les citoyens à travers le monde. Suite à la publication de ces technologies de l’énergie et de l’espace, la mission de la fondation s’adressera aux pénuries alimentaires et d’eau à travers le monde qui seront résolues, déclarent-ils, à partir de leurs technologies basées sur le plasma. Si vous êtes intéressé à en apprendre davantage sur la Fondation Keshe et sur leur filiale du groupe de la Keshe International Space Institute, visitez le site Web de la Fondation Keshe en suivant le lien fourni ci-dessous et lisez leur énoncé de mission détaillant leur plan libérer ces connaissances à tous les scientifiques du monde entier le 21 septembre 2012. Suite à cette bonne nouvelle, j’ai décidé en tant que citoyen du monde engagé dans la société et pour l’avenir de notre civilisation de m’y rendre avec d’autres personnalités afin de recevoir ces premières connaissances révolutionnaires !

Mais en fait qu’est ce que l’énergie libre ?

La notion d’énergie libre a commencée à voir le jour avec le physicien Nikola Tesla (1891).

L’énergie libre est une nouvelle forme d’énergie non conventionnelle. En physique quantique, elle est appelée énergie du vide (éther) ou énergie du point zéro. Elle occupe tout l’espace qui nous entoure et voyage à travers le vide et la matière. C’est une énergie électromagnétique dont la moyenne est nulle et semble comme étant neutre du point de vue électrique.

Son origine est supposée liée à la présence de champ des paires de particules et d’antiparticules (photons), occupant le vide. Ces paires (virtuelles) se déplacent dans le temps dans deux directions opposées, sans se séparer, tout en créant entre elles une tension, donc une énergie qui se transforme en une onde qui se propage dans l’espace.

Une partie de cette énergie serait possible de devenir une énergie utilisable. Elle constituerait une source d’énergie propre et renouvelable, comme celle du vend ou du soleil.

Plusieurs expérimentateurs indépendants ont réussi à réaliser des machines qui fonctionnent sur le principe de l’énergie libre pour la production d’énergie mécanique. C’est la preuve convaincante sur l’existence d’une telle énergie, non répertoriée jusqu’à présent. Seulement, les principes théoriques reconnus par la science moderne, n’arrivent pas à trouver des explications convaincantes à ce phénomène.

Cependant, la physique quantique a souvent mis en cause plusieurs lois supposées invariables en physique classique. Ainsi, on montre que l’univers a plusieurs dimensions, et que les particules de la matière peuvent exister en différents endroits de cet univers, le vide regorge donc d’énergie quantique. Ces indications laissent réfléchir à propos de la crédibilité des machines à énergie libre et sur la possibilité de leur existence réelle.

Runfola Gabriel, Ingénieur en environnement et horticulture

Source : http://www.keshefoundation.org


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :