Publié par : La société solidaire et durable | septembre 27, 2012

L’Aïkido, un sport pour trouver la voie de la concordance ou de l’harmonisation de l’énergie !


Chers lecteurs,

J’aimerais vous parler d’un sport que je pratique depuis plus de 15 ans, il s’agit de l’Aïkido, un sport ou une pratique pour trouver la voie de la concordance ou de l’harmonisation de l’énergie ! Je pratique actuellement au sein du club Aïkido Shingan.

Qu’est-ce que l’Aïkido ?

Le mot Aïkido est composé de 3 idéogrammes :

  • qui signifie harmonie, concordance
  • KI qui signifie énergie vitale,
  • Do qui désigne la recherche ou la voie, le chemin

Le mot concordance est plus près du sens japonais original de 合気 (AIKI) que le mot harmonie. Aïkido pourrait donc se traduire par La voie de la concordance des énergies. On ne peut pas faire d’Aïkido sans faire concorder les énergies. L’Aïkido, par la concordance (mettre les coeurs ensemble), amène au résultat où il est possible de communiquer avec l’adversaire, chose impossible si on a dans l’idée de le détruire.

L’Aïkido est une discipline martiale japonaise qui se présente sous la forme d’une quantité infinie de techniques très efficaces à mains nues contre un ou plusieurs adversaires.

L’Aïkido a été créé par le grand maître MORIHEI UESHIBA (1883-1969) dans le courant de ce siècle et fait partie de ce qu’on appelle le BUDO c’est à dire, littéralement, voie du guerrier.

Message de Morihei Ueshiba : « L’art que j’enseigne est non-violent. Il n’est pas l’opposition de deux forces matérielles dont la plus agressive triomphe de l’autre. L’Aïkido est l’union progressive de deux états d’esprit différents, dont l’un essentiellement bénéfique pacifiera l’adversaire en l’éclairant. »

L’Aïkido n’a pas pour finalité le combat ou la destruction. Il ne cherche pas la victoire sur autrui, mais la victoire sur soi-même et, en tant que voie, enseigne le respect des autres et de la nature.

Il a pour but d’aider l’individu à se réaliser en lui donnant équilibre, confiance en lui et la capacité d’établir des relations humaines de qualité.

L’Aïkido est accessible à tout le monde : Adultes, hommes et femmes de tous âges, adolescents et enfants. Il n’est pas nécessaire d’être déjà souple ni d’avoir d’antécédents sportifs ou des connaissances en arts martiaux pour débuter.

Actuellement un nombre toujours croissant de personnes découvre et pratique cet art qui constitue un excellent moyen d’aborder la vie moderne avec plus de sérénité. En effet, un entraînement régulier, lorsqu’il est bien orienté, aide à combattre le stress, procure un certain bien-être.

L’Aïkido se compose de techniques aux armes et à mains nues utilisant la force de l’adversaire, ou plutôt son agressivité et sa volonté de nuire. Ces techniques visent non pas à vaincre l’adversaire, mais à réduire sa tentative d’agression à néant.

L’Aïkido est, à la fois, un entraînement physique et spirituel parfaitement adapté pour les hommes et les femmes de toutes tailles et âges. Ne sont montrées que des techniques respectant le partenaire. Particulièrement complexe, son utilisation en combat réel nécessite un haut niveau de pratique.

Bibliographie du maître Morihei Ueshiba

Morihei Ueshiba est né le 14 décembre 1883 à Tanabe au Japon. C’était un enfant de faible constitution souvent malade, mais très intelligent. Pour se renforcer physiquement, son père le pousse à pratiquer le sumo et la natation dès l’âge de 10 ans.

Dès 1901, il commence à étudier le Ju Jutsu à Tokyo.

A 20 ans, il réussit à s’engager dans un régiment d’infanterie malgré sa petite taille. Il participe à la guerre russo-japonaise en Manchourie. Il quitte l’armée en 1906.

En 1912, il rencontre Sokaku Takeda, maître de l’école Daito Ryu Ju Jutsu qui lui enseigne son art.

En 1919, il retourne à Tanabe pour rejoindre son père gravement malade. A son arrivée, il apprend qui son père est mort depuis 4 jours. Très peiné, il passe de longs mois à méditer et à prier puis s’installe à Ayabe où il ouvre le dojo Ueshiba Juku.

Sa notoriété grandit, son art prend les noms successifs de Daito Ryu Ju Jutsu, puis Daito Ryu Aiki Ju Jutsu, et Aikijujutsu en 1922.

En 1924, il décide de suivre maître Degushi en Mongolie pour fonder une communauté utopiste, centre spirituel pour l’amour et la fraternité universelle. Durant ce voyage, il a sa première illumination: il a le sentiment de sentir les coups avant qu’ils ne lui soient porté, sous la forme d’un éclair blanc. Sans adhérer à cette notion mystique, on peut dire que Morihei Ueshiba avait atteint un niveau de maîtrise des arts martiaux qui lui permettait de ne laisser aucune ouverture dans son attitude, et d’anticiper de manière quasiment instinctive les attaques qui lui étaient portées, ce qu’attestent de nombreux témoignages.

De retour au Japon, maître Ueshiba reprend son entraînement, développant son art, le Ueshiba Aiki Jujutsu, qu’il renomma Aikibudo en 1930, puis Kobu Budo. De grands maîtres d’art martiaux viennent le voir pour le défier. Jigoro Kano, fondateur du Judo, envoie ses meilleurs élèves étudier l’art martial qui deviendra l’Aïkido en 1942.

Au début de la guerre au Japon, en 1942, maître Ueshiba part à Iwama près de Tokyo. Il parfait son art dans son dojo l’Aiki Dojo.

L’Aikikai Foundation est officiellement ouvert à Tokyo en 1948. Le développement de l’Aïkido à travers le monde commence alors. Maître Ueshiba acquiert le titre de O Sensei (grand maître, maître dans le sens de professeur) et continue à perfectionner l’Aïkido à Iwama.

En 1969, O Sensei tombe malade. Il meurt le 26 avril. 3 mois avant, il donnait encore des démonstrations.

Morihei Ueshiba O Sensei – Rare Aikido Demonstration (1957)

Source : Livre L’esprit de l’Aïkido et Wikipedia

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :