Publié par : La société solidaire et durable | décembre 19, 2013

Un gaz à effet de serre 7.000 fois plus polluant que le CO2 détecté dans l’atmosphère !


Chers lecteurs,

Pékin dans un nuage de pollution, le 14 janvier 2013.

Pékin dans un nuage de pollution, le 14 janvier 2013. Fan JiashanEyePress/NEWSCOM/SIPA

SCIENCES – Les chercheurs sonnent l’alarme alors que le perfluorotributylamine est largement utilisé dans l’électronique…

Il vaut un sacré paquets de points au Scrabble, et c’est surtout le gaz à effet de serre le plus persistant et le plus polluant jamais détecté dans l’atmosphère. Son nom: le perfluorotributylamine (PFTBA), un gaz artificiel, utilisé notamment dans la fabrication d’équipements électriques et électroniques.

Une seule molécule de PFTBA dans l’atmosphère a le même effet que 7.100 molécules de CO2, remarque notamment Cora Young, une chimiste de l’Université de Toronto.

Aucun agent capable de l’éliminer

Ce gaz a une très longue durée de vie dans la basse atmosphère avant de se dissiper dans les couches les plus élevées et on ne connaît aucun agent capable de l’éliminer, affirment les cinq scientifiques responsables de cette étude.

D’après cette étude publiée dans la revue Geophysical Research Letters, le PFTBA s’inscrirait dans une nouvelle classe de gaz effet de serre persistants. Ils préconisent une étude plus approfondie pour établir leur impact réel sur le climat.

Source : 20 minutes.fr


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :