Publié par : La société solidaire et durable | février 15, 2014

Le projet de géo-ingénérie: Soyez paranoïaque, vous serez toujours en dessous de la vérité !


Chers lecteurs,

Officiellement: ensemble des techniques visant à stabiliser le système climatique par une gestion directe de l’équilibre énergétique de la Terre, de façon à remédier à l’effet de serre renforcé.

Ceci inclut l’épandage de fer dans les océans pour stimuler la croissance de phytoplancton absorbeur de CO2, le stockage de millions de tonnes de CO2 liquéfié dans des puits de pétrole ou de gaz épuisés (ces opérations existent déjà officiellement) et l’épandage de matériaux dans l’atmosphère pour réfléchir la lumière solaire.

géo ingénierie

Une recherche sur Google avec le terme geoengineering donne plus de 300000 résultats dont des études et rapports officiels datant de plus de 10 ans, voire 20, qui indiquent que l’épandage de matériaux dans l’atmosphère est la solution la plus facile et la moins coûteuse pour atténuer l’effet du CO2 et pour empêcher le réchauffement de la planète.

Étude états-unienne de plus de 900 pages publiée en 1992 disponible en ligne (en anglais). Vous pouvez même acheter ce rapport ici sur amazon.com.
Les conclusions de ce rapport sont en gros: on n’a aucune idée du résultat final mais ça coûte moins cher que toutes les autres options.

À part la suppression des CFC, aucune des autres options proposées indispensables pour réduire les effets des gaz à effet de serre n’ont été appliquées, au contraire les États-Unis restent le plus gros pollueur de la planète..Extraits en français: version longue,

Les sociétés privées de géoingénierie
Planktos – société épandant du fer dans l’océan
Climos – société épandant du fer dans l’océan
Société de Nourrissement de l’Océan – société épandant de l’urée dans l’océan

Les épisodes d’épandage ne sont pas signalés par les médias et les gouvernements gardent le silence. Cette collusion, qu’elle soit intentionnelle ou non, nous maintient dans l’obscurité au sujet d’une grande expérience de géo-ingénierie qui a pour effet de desservir notre santé et de perturber gravement l’environnement naturel. Et, sans Internet, nous n’aurions rien su.

De la manipulation météo à la géo-ingénierie

Le rapport Case Orange révèle l’existence de documents disponibles au public, indiquant que diverses formes de géo-ingénierie sont en cours depuis « au moins 60 ans. » Les premiers exemples incluent « les opérations du Royaume-Uni d’ensemencement des nuages au-dessus de l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale et les tentatives de la Zunie pour débusquer les Vietnamiens du Nord pendant la guerre du Vietnam. C’est toutefois pâle comparé à l’ampleur des activités actuelles.

La controverse sur les effets potentiellement nuisibles sur l’environnement et la santé humaine de ce genre d’agissement a conduit à l’interdiction des armes de modification environnementale (En Mod), sous les auspices de « La Convention des Nations Unies sur l’interdiction des techniques de modification de l’environnement à des buts militaires ou à toute autre fin hostile » en 1987. Il n’est pas clair si cette interdiction a été encore pleinement appliquée. Pourtant, l’intérêt envers l’En Mod a rapidement pris de l’importance lorsque l’alarme du réchauffement mondial et des questions environnementales associées insistantes ont attiré l’intérêt scientifique mondial .

Le rapport Case Orange cite un certain nombre de brevets zuniens concernant l’invention d’un « dispositif spécifique de génération de traînée, destiné à produire une traînée de poudre dotée d’une capacité de diffusion de rayonnement maximale pour un poids donné de matière. Afin de produire une traînée stable ayant une période de latence pouvant atteindre une à deux semaines, » la substance dispersée se compose de 85 pour cent de particules métalliques et 15 pour cent de silice colloïdale et de gel de silice.

Puis, en 2009, la publication d’un rapport intitulé « Modification des cirrus pour réduire le réchauffement mondial, » a complété l’affaire de stratégies de géo-ingénierie . Tout cela a été déclaré dans l’intention de créer une couche de nuages réfléchissants, capables de renvoyer les rayons du Soleil pour empêcher le réchauffement indésirable du climat terrestre. Le rapport indique que les conclusions du GIEC appuient la proposition décrite dans le brevet Hughes Aircraft 1991 relatif à l’ensemencement stratosphérique pour réduire le réchauffement mondial. Ce brevet a ensuite été acheté par Raytheon, l’entrepreneur privé de la défense du gouvernement zunien. C’est la même compagnie qui a obtenu le contrat de construction de HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program) à Gakona, en Alaska.

Vidéo :

Source : David Jarry©2014

Voici un site intéressant ! : http://cielpur.canalblog.com/

Un autre site : http://www.cielvoile.fr/

Et ici aussi : http://olgacomscandal.wordpress.com/

Publicités

Responses

  1. A reblogué ceci sur Michelduchaine.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :