Publié par : La société solidaire et durable | mars 2, 2014

Photographier les pensées, c’est possible ? Il a réussi…


Chers lecteurs, 

Je photographie vos pensées

J’avoue, quand j’ai lu le dossier, j’ai souri… Pouvoir mettre sa pensée en photo ou sur pellicule.

Et pourtant, plus je creusais, plus j’ai été troublé par cette histoire, car ce monsieur nommé Ted Serios, psychiatre de Denver, qui a procédé à ces expériences dans les années 60, devant des scientifiques, devant des caméras de télévision, devant un public, etc. Il utilisait un polaroid instamatic avec développement instantané. Donc trucage très difficile à réaliser, car évidemment retouche en laboratoire impossible, etc.

Les tests ont été publiés dans le journal américain « Society for Psychical Research », mais ils ont été surtout reproduits avec d’autres personnes et d’autres contrôles avec le même succès. D’ailleurs, toute la galerie photos est dispo sur le site de l’université du Maryland, car ayant été numérisé :

http://aok.lib.umbc.edu/gallery/psychic.php

Comme il se concentrait à travers un cylindre de papier noir et à l’autre bout était l’appareil photo, quelquefois c’est d’autres personnes qui n’appuyaient sur le bouton de déclenchement donc aucun contact.

On lui demandait de penser à une photo qu’on lui montrait, ensuite il essayait de reproduire l’image sur la pellicule de l’appareil photographique.

Évidemment tous les clichés n’ont pas la même qualité. Sur certaines photos, c’est assez flou, il est difficile de distinguer quoi que ce soit alors que sur d’autres, il n’y a aucune ambiguïté.

Par exemple, sur celle-ci :

Photo en pensée : Temple

On voit très clairement que c’est un temple.

Sur celle-ci, c’est moins net, mais si je vous dis à quoi il a pensé vous allez me répondre, « Ah oui » :

Photo en pensée : Big Ben

Il s’agit de Big Ben, la grande horloge de Londres.

Ce genre de phénomène se nomme de la psychophotographie. Je ne vais pas vous demander d’essayer ces expériences, car cela ne peut pas être reproduite avec des appareils photo numériques puisqu’il n’y pas de sensibilité de la pellicule. Il faudrait reprendre votre bon vieil appareil avec pellicule argentique de 24 poses.

En fait, les photographies ressemblent aux photos de fantômes des équipes de parapsychologues, on distingue, sans vraiment distinguer.

Ne croyez pas qu’il « gagnait » à tous les coups, par exemple sur 117 clichés issus d’un test, il y en avait 8 seulement où on pouvait apercevoir l’image demandée par les expérimentateurs, un cyclomoteur. 10 photos étaient complètement noires.

La psychophotographie est en quelque sorte de la psychokinésie, agir sur la matière par l’esprit, mais sur un support photographique.

Sur celle-ci on voit clairement des voitures :

Photo en pensée : voitures

Il faut savoir que si c’est une supercherie, elle est très habile, car comme disait Gérard Majax :  « S’il n’y a pas de truc c’est fort, mais s’il y a un truc c’est encore plus fort ».

Et ici, on reconnait des hommes :

Photo en pensée : hommes

La psychophotographie

Pour vous donner une petite idée comment il procédait, voici une équipe qui le teste en pleine action :

Source : http://astrologie-developpementpersonnel.jeboost.com


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :