Publié par : La société solidaire et durable | juillet 6, 2014

Entretien avec Mélanie Laurent et Cyril Dion sur le film Demain !


Chers lecteurs,

Avec Madame le figaro.fr, un entretien a été réalisé avec Mélanie Laurent et Cyril Dion, les deux personnalités incontournable du moment qui ont décidé de faire un film sur les avenir possibles de demain en démontrant ce qui se fait actuellement dans le monde !

« L’écologie, c’est du bon sens ! »

Mélanie Laurent et Cyril Dion Photo Philippe Quaisse pour « Madame Figaro »

Des films green, il y en a déjà eu. Quelle différence avec le vôtre ?

M. L. – Ils sont souvent déprimants ! Ils ne montrent que l’apocalypse. Alors que si l’on agit tous ensemble, si l’on met en place les réformes nécessaires, un autre scénario est possible. Dans notre film, nous allons montrer des pays, comme le Danemark ou la Suède, qui mènent de vraies politiques écologiques et où le taux de chômage est très bas. Notre objectif est qu’à la fin on se dise : j’ai envie d’habiter dans ce monde-là.

C. D. – Tu as raison, Mélanie. Pour moi, « Demain » n’est pas un film green. Notre sujet, c’est le changement de société. Habitat, agriculture, énergie, urbanisme, économie, éducation…, tout est interdépendant. L’écologie n’est pas un sujet à part : c’est l’équilibre entre les différentes parties d’un écosystème vivant. Et cet écosystème, c’est la Terre.

M. L. – L’écologie, c’est du bon sens !

À quoi pourrait ressembler le monde de « Demain » ?

M. L. – Nous faisons commencer notre film à Detroit, aux États-Unis. Cette ville sinistrée, qui symbolise l’échec du rêve du progrès, incarne aussi le renouveau. Les habitants ont transformé des friches industrielles en potagers, en jardins ou en fermes coopératives. La cité est devenue le laboratoire mondial de l’agriculture urbaine : on compte 1 600 parcelles cultivées. Et Detroit a inspiré des centaines de villes à travers le monde !

C.D. – Toutes les initiatives que nous avons choisies s’inspirent de la nature. Ce sont des systèmes moins pyramidaux, plus circulaires, qui fonctionnent en réseaux, ne produisent pas de déchets et où les citoyens ont plus d’autonomie et de pouvoir sur la réalité qui les entoure. Dans l’urbanisme, par exemple, cela se traduit par des villes beaucoup plus organiques, où la nature retrouve une place.

Parmi toutes ces initiatives,laquelle vous inspire le plus ?

C.D. – L’histoire de Rangaswamy Elango, une légende vivante en Inde. Cet intouchable devenu maire en 1996 a transformé son village natal. Il a associé tous les habitants, intouchables et hautes castes, aux décisions publiques. Les rues ont été dotées de poubelles, d’éclairage public, d’un système de collecte d’eau de pluie aménagé pour fournir de l’eau potable. La ville a été équipée en panneaux photovoltaïques. Tout est produit et transformé sur place. Aujourd’hui, cet homme veut créer un réseaude vingt mille villages reproduisant ce modèle de gouvernance. C’est formidable écologiquement et socialement.

M. L. – De mon côté, je suis curieuse de voir comment on enseigne l’écologie à l’école en Finlande. Il y a quelques jours, ma belle-fille de 7 ans, Philomène, m’a demandé : « Mais pourquoi je n’ai pas de cours de nature à l’école ? » Nos enfants grandissent hors sol : il faut les emmener en forêt, voir et toucher des arbres. Leur parler des animaux, car dix espèces disparaissent chaque jour de notre planète. L’environnement, c’est d’abord du respect. Quand j’étais jeune, j’étais scolarisée dans un collège alternatif – Decroly, à Saint-Mandé – où les notes n’existaient pas, où personne ne se comparait aux autres. Alors que dans le système scolaire classique, on apprend aux enfants à éliminer les autres, les faibles, à être le meilleur pour survivre.

Source : http://madame.lefigaro.fr


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :