Publié par : La société solidaire et durable | juillet 31, 2014

Tunisie : un lac apparaît soudainement et fait le bonheur des baigneurs !


Chers lecteurs,

Un énigmatique lac s’est récemment formé à proximité de la ville de Gafsa, dans le sud de la Tunisie. L’origine de sa formation et la qualité de l’eau ne sont pas encore connues. En attendant d’en savoir plus, de nombreux baigneurs locaux ont déjà investi « Gafsa Beach ».

Désert Tunisie

Du désert à l’eau, il n’y a parfois qu’on plongeon. Un lac s’est récemment formé à proximité de Gafsa, dans le sud de la Tunisie. Découvert par ses habitants à quelque 25 km de la ville, cet étrange bassin d’eau est situé dans un alignement montagneux connu pour ses mines de phosphate. Selon le Courrier International, qui reprend un article du site tunisien webdo, le lac serait un canyon désert submergé par des eaux souterraines il y a une dizaine de jours.

On ignore pour le moment l’origine de sa formation. Webdo rapporte que selon un géologue de la région, ce phénomène pourrait être dû à un mouvement sismique qui aurait provoqué une fuite de la nappe phréatique dans cette zone riche en eau et en sources anciennes. « Nous ne pouvons que donner nos observations. L’Etat est totalement absent alors qu’il devrait être là pour étudier ce cas », regrette Lakhdhar Souid, journaliste et reporter originaire de la région sollicité par webdo.

Plongeons et baignades malgré les dangers

Surnommé « Gafsa Beach », le lac a rapidement fait le bonheur des habitants de la région. Selon Lakhdhar Souid, plus de 600 personnes ont déjà piqué une tête dans ce bassin d’un hectare dont les profondeurs atteindraient jusqu’à 20 mètres. La baignade n’est pourtant pas sans risque. D’abord parce qu’aucune sécurité n’a été pour le moment mise en place pour les nageurs par les autorités. Ensuite parce qu’il n’est pas exclu que l’eau soit radioactive et cancérigène en raison de l’extraction de phosphate dans la région.

Selon Mosaïque FM, il est même vivement déconseillé de plonger et de se baigner. « On perd facilement pied et la profondeur est importante, c’est une eau stagnante et impropre à la baignade », a déclaré Atef Houigi, le directeur régional de la protection civile à Gafsa. « On ne connaît pour l’instant rien de son origine ni de sa source et les résultats des analyses n’ont pas encore été dévoilés », a -t-il précisé. Un appel à la prudence qui ne semble toutefois pas pour le moment dissuader les nageurs. Comme un certain « lac bleu », situé pour sa part en France, à Beaumont-sur-Oise (Val d’Oise), où les eaux turquoises attiraient l’année dernière des baigneurs malgré les dangers.

BtDooFAIEAEWfGI.jpg-small

Source : http://www.metronews.fr


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :