Publié par : La société solidaire et durable-Club de pensée citoyen | octobre 8, 2014

Professions réglementées, l’attaque libérale contre notre identité éco-juridique !


Chers lecteurs,

Wikimedia

« J’ai rencontré Emmanuel Macron il y a longtemps, puisque quand le Président précédent [Nicolas Sarkozy, NDLR] m’a demandé d’organiser la commission de réforme de l’économie française, je cherchais des rapporteurs pour m’aider dans ce travail. J’ai cherché à l’Inspection des finances s’il y avait des gens de qualité […]. Celui qui m’a tout de suite frappé, c’était le jeune Emmanuel Macron, que j’ai pris avec moi. Il a été brillantissime, et est devenu un ami », déclarait Jacques Attali, mercredi 27 août, au micro de BFM TV.

La commission mentionnée par Jacques Attali (qui permit d’ailleurs à Emmanuel Macron de nouer les contacts qui l’ont par la suite rendu riche, ce qui n’a rien d’illégal mais pose de sérieux problèmes éthiques) préconisait notamment, dans le cadre de la « libéralisation de la vie économique », de déréglementer toute une série de professions, dans le domaine juridique ou bien encore celui de la santé. Étaient visés les notaires, les pharmaciens, les huissiers, avocats, agences d’assurance, agents immobiliers, ambulanciers, administrateurs judiciaires, auto-écoles, comptables, vétérinaires, médecins généralistes, greffiers des tribunaux de commerce, pharmaciens, biologistes… Au-delà du caractère populiste et démagogique de l’opération se cache une attaque directe contre l’identité éco-juridique de notre pays et les classes moyennes. Ce rapport est entièrement repris par le gouvernement Valls 2.

Les professions dites « réglementées » représentent 1,1 million de salariés, dont les emplois sont désormais directement menacés. Est-il bien raisonnable, au moment où le chômage explose, de menacer des pans entiers de notre vie économique ? Non. Pourtant, le gouvernement a fait de cette mesure son cheval de bataille ; au point de vouloir passer cette réforme en catimini, par ordonnance, sans avoir, au préalable, estimé nécessaire une concertation avec les principaux concernés.

Ce mépris terrible pour des professionnels qualifiés, dont les services sont reconnus comme efficaces, s’explique par différentes raisons. Au premier chef, une approche dogmatique de notre vie économique et juridique, vue uniquement par le prisme financier, sans évaluation de la qualité et de la sécurité des prestations, ou des conséquences humaines. En somme, une application bête et méchante des volontés bruxelloises sous l’influence des lobbys anglo-saxons.

Il faut toujours se demander à qui profite le crime. Le gros gâteau des notaires (institution identitaire du droit latin) ne profitera qu’aux banquiers et aux cabinets d’avocats américains, lesquels accentueront la domination du système de droit anglo-saxon sur l’organisation juridique continentale. L’ouverture à la « concurrence » et la « baisse tarifaire » sont de faux prétextes. La réforme ne sera nullement profitable aux Français qui verront, au contraire, les tarifs augmenter. Ce fut le cas après la déréglementation des tarifs de l’électricité et du gaz.

Une fois de plus, nous sommes confrontés à une opération commando menée par un pouvoir entièrement soumis aux intérêts des États-Unis. Il est grand temps de retrouver notre souveraineté.

Faut il voir derrière tout cela, le début de la mise en place des accords TAFTA ou encore le capitalisme du désastre par une stratégie du choc (1) et (2)menée par des élites faisant partie de la société du Mont Pellerin et défendant la vision économique de Milton Friedman ?

Source :  http://www.bvoltaire.fr


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :