Publié par : La société solidaire et durable-Club de pensée citoyen | novembre 15, 2014

Les mondes parallèles existent et interagissent !


Chers lecteurs,

C’est l’avis des physiciens de l’université Griffith (Australie). Ils viennent de décrire cette théorie dans un article publié dans le journal « Physical Review X« .

La physique quantique est réellement très étrange. Selon ses lois, il est possible par exemple avoir un chat qui serait à la fois mort et vivant jusqu’à ce qu’on puisse l’observer directement. Ou encore: il faut choisir entre la vitesse et la position d’un électron. Ennuyé par certains aspects de cette théorie, Albert Einstein en personne avait d’ailleurs prononcé cette célèbre phrase: « Dieu ne joue pas aux dés ».

« Effet tunnel »
Question: d’où viennent donc les « mystérieux » phénomènes quantiques ? De mondes parallèles ! C’est en tout cas l’avis des physiciens de l’université Griffith (Australie). D’après eux, il existe « un nombre énorme d’univers classiques comme le nôtre et l’interaction entre ces univers générerait les phénomènes quantiques. »

Pour défendre leur théorie, ils prennent notamment l’exemple de « l’effet tunnel », qui permet à une particule de franchir une barrière de potentiel sans avoir l’énergie requise pour le faire.

« Ils s’influenceraient l’un l’autre »
« Ces interactions expliqueraient donc tout ce qu’il y a de bizarre dans la mécanique quantique ». Globalement donc, les univers parallèles, au lieu de se développer indépendamment, s’influenceraient l’un l’autre », peut-on lire sur le blog « Espace-Temps » du « Nouvelobs ».

Les mondes parrallèles sont souvent évoqués dans la littérature de science-fiction. Ils font aussi l’objet d’études plus sérieuses. On peut notamment citer celle de Hugh Everett (1957). Pour faire court, il précisait que « le fait d’interagir avec la réalité lui faisait choisir une voie, sans que les autres ne cessent d’exister simultanément. »

« Une idée différente »
Les propos du professeur Wiseman de de l’université Griffith abondent dans le même sens.

« Toutes les possibilités sont par conséquent réalisées : dans certains univers, l’astéroïde qui tua les dinosaures a manqué la Terre. Dans d’autres, l’Australie a été colonisée par les Portugais. Mais les critiques mettent en doute la réalité de ces autres univers, puisqu’ils n’influencent pas du tout notre univers. Sur cette note, notre théorie des mondes multiples qui interagissent est complètement différente, comme son nom l’indique », conclut-il.

Source : Reuters


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :