Publié par : La société solidaire et durable-Club de pensée citoyen | novembre 27, 2014

La vie sur Terre a été apportée par des météorites !


Chers lecteurs,

La vie sur Terre a été apportée par des météorites

Des chercheurs russes affirment que la vie sur Terre a été apportée par des météorites. Ils en ont reçu des preuves après le retour de l’orbite du satellite Foton-M4. Les bactéries envoyées dans l’espace ont survécu et sont revenues sur Terre. Il s’agit de la première expérience réussie de ce genre au monde.

Des micro-organismes ont déjà voyagé dans l’espace. Mais les tentatives précédentes n’ont pas réussi : ils ne sont pas revenus vivants. Les organismes ne restent pas indemnes sur la surface d’un corps céleste exposés à l’irradiation et à des températures immenses lors de l’entrée dans l’atmosphère. Les fragments du météorite Tchéliabinsk tombé en février 2013 dans l’Oural ont été complètement fondus. De quelle vie peut-il être question !

Les chercheurs ont eu l’idée de placer les bactéries à l’intérieur d’un minéral. L’idée a été réalisée pendant l’expérience du Foton-M4. Pendant deux mois le satellite a évolué sur une orbite à hauteur de l’ISS ayant sur sa coque des capsules en basalte imitant un météorite et renfermant des micro-organismes, a raconté à La Voix de la Russie le chercheur en chef de l’Institut de microbiologie de l’Académie des sciences de Russie Alexandre Slobodkine :

« Nous avons fabriqué des capsules en basalte et ont placé là-dedans des bacréries pour voir comment elles vont survivre et pour savoir si une épaisseur des capsules de 1 cm était suffisante pour que les micro-organismes survivent lors de l’entrée du météorite artificiel dans les couches denses de l’atmosphère. Le basalte peut être fondu, mais à l’intérieur la température n’atteint pas la grandeur alors que tout brûle. La plupart des bactéries ont brûlé, mais quelques unes ont survécu ».

Trois mini-conteneurs seulement renfermaient des organismes vivants, tous thermophiles, explique le chercheur :

«Le micro-organisme qui a survécu a une capacité de sporulation. En plus, ce sont des spores et non pas des cellules végétatives qui ont survécu. Les spores sont plus résistantes à la chaleur. En outre, le micro-organisme est thermophile, dans les conditions terrestres il se développe à des températures élevées, de l’ordre de 70 degrés. Les spores en question sont les plus résistantes à la chaleur ».

Selon le participant à l’expérience, les hypothèses sur l’origine extraterrestre de la vie existent depuis longtemps. Mais jusqu’à présent il n’y avait pas de réponse à la question de savoir comment elle pouvait être apportée. Il est clair que ce n’est pas sur la surface d’un corps céleste. Mais comment alors ? A quelle profondeur ? Il s’est avéré qu’un seul centimètre suffisait pour protéger des micro-organismes. Les spécialistes s’abstiennent de faire des déclarations retentissantes comme « la vie est un virus apporté de l’espace ». Ils ne considèrent pas le résultat obtenu comme une preuve définitive de l’origine extraterrestre de notre civilisation. Selon eux, « c’est le premier résultat positif permettant de se rapprocher des caractéristiques réelles du processus ». Les microbiologistes russes se proposent de poursuivre les études et de répéter l’expérmentation.

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_11_25/La-vie-sur-Terre-a-ete-apportee-par-des-meteorites-7604/


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :