Publié par : La société solidaire et durable-Club de pensée citoyen | novembre 28, 2014

Révolution solidaire: GartenCoop, cette ferme autogérée entre agriculteurs et consommateurs !


On dit de l’Allemagne qu’elle est pionnière dans le développement durable. Opposée au OGM, en sortie du nucléaire, l’alimentation biologique y connait un grand « boom ». Pays de paradoxes, l’Allemagne c’est aussi l’agrochimie, de l’élevage intensif particulièrement polluant, son hard-discount et ces milliers de travailleurs saisonniers sous-payés. Même le monde du « BIO » a fini par se soumettre aux règles du marché global. Ainsi, le « BIO » se traduit par des importations des pays de l’Est ou d’Espagne où les conditions de travail sont plus que discutée. Loin du consommateur, biologique ne rime pas toujours avec éthique.

arton4435

Le problème au fond n’est-il pas un éloignement toujours plus grand (physique et psychologique) entre les producteurs et les consommateurs ?

Il existe des projets alternatifs qui ne sacrifient pas leurs idéaux aux conditions imposées par un marché prometteur. Ces alternatives « libres » proposent de rapprocher agriculteurs et consommateurs.

Parmi elles, on trouve la coopérative GartenCoop et son nouveau mode de production. Ce sont pas moins de 290 associés qui sont responsables d’une ferme de 9 hectares. Chaque semaine, les récoltes sont partagées pour nourrir 600 personnes. Basé sur une logique de solidarité systémique, chacun supporte les coûts et les risques de ce projet agricole écologique. Inspiré d’une philosophie autogestionnaire, chacun choisit sa manière de contribuer aux charges et aux travaux agricoles.

_MG_6826

La production de GartenCoop se fait en agro-écologie. Concrètement, les semences sont exclusivement paysannes et reproductibles. Fini l’obligation d’acheter chaque année les mêmes graines à une industrie qui se frotte les mains. La distribution se fait uniquement en circuits courts et la ferme vise l’autonomie totale avec pour ambition de racheter les terres actuellement louées. Chaque participant donne plusieurs demi-journées de son temps chaque année pour aider les paysans à temps plein. Au final, les paysans sont payés équitablement et la récolte est répartie entre tous.Un plan win-win, humain et véritablement biologique. Que demande le peuple ?

Umladen1

Source :

Lire l’article de Cconfederationpaysanne.fr

Site de la GartenCoop


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :