Publié par : La société solidaire et durable | juin 16, 2015

Cultiver vos légumes à la maison !


Chers lecteurs,

Tout le monde vous dit qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour ? Plus facile à dire qu’à faire, pas vrai ? Il existe pourtant des solutions très simples et astucieuses pour faire pousser vos légumes chez vous. Que cela soit sur votre balcon, dans votre jardin, dans votre cuisine ou dans un placard, tout est possible! Apprenez à cultiver des tomates cerises ou des oignons grâce à la culture hydroponique, pour faire pousser ses légumes tout l’année et beaucoup plus rapidement. Ou optez plutôt pour la culture en extérieur et construisez-vous un petit carré de potager ! Il existe vraiment une multitude de moyens de faire pousser vous même vos légumes…il ne manque plus qu’à prendre le coup de main.

L’hydroponie ou la culture hydroponique.

Le terme hydroponique – hydroponie provient du latin « hydro » (eau) et « ponos » (travail), autrement dit « le travail par l’eau ». C’est une technique horticole très ancienne qui permet de procéder à une culture (hydroculture) hors-sol. La terre est alors remplacée par un substrat inerte et stérile, comme les fibres de coco ou les billes d’argiles. Afin de palier le manque de nutriments contenus habituellement dans une terre horticole, il va falloir que le cultivateur régule lui-même la composition des solutions nutritives. Heureusement, il existe dans le commerce des solutions nutritives parfaitement adaptées et depuis longtemps mises au point (voir plus loin la liste des engrais à utiliser). Du fait de l’absence de terre, la qualité de l’eau (voir plus bas comment réguler le PH et l’EC) est essentielle à un bon fonctionnement et surtout indispensables pour obtenir un bon rendu. Pour être pleinement efficace, le système hydroponique doit être automatisé

La culture en hydroponie, les avantages :

En règle générale, l’hydroponie propose de nombreux avantages : gain de place, de propreté, maladies et insectes nuisibles moins fréquents, excellente croissance, floraison luxuriante, récolte de qualité. Bien que la culture en hydroponie puisse paraître difficile, ne vous y méprenez pas, c’est un moyen sûr et efficace d’obtenir d’excellents résultats en peu de temps. Ecologique, la culture Hors-sol consomme entre 70 et 90 % d’eau en moins que dans une culture classique. On éliminera de suite la laine de roche car considérée à juste titre comme non écologique et dangereux pour la santé.

L’hydroponie n’est pas une simple technique, mais un ensemble de façon de cultiver hors sol .

Un nom barbare… Certes, mais rassurez-vous, pas la peine d’enfiler votre blouse de petit chimiste car le système de culture hydroponique s’avère au final plutot facile. Pas besoin d’une tonne de matériel et rien ne fera frémir de peur votre porte monnaie. L’hydroculture est accessible à tous.

Mais la culture en hydroponie, c’est avant tout la culture de plantes réalisée sur substrat neutre et inerte (de type sable, pouzzolane, billes d’argile, etc.). Ce substrat est régulièrement irrigué d’un courant de solution qui apporte les sels minéraux et nutriments essentiels à la plante. Ce procédé a de nombreux avantages : moindre consommation d’eau, croissance contrôlée et rapide, moins d’attaque de nuisibles du sol, meilleure maîtrise de la précocité. La culture hydro permet également une automatisation de la culture : température, éclairage, contrôle du pH et de la concentration en éléments nutritifs du liquide, ventilation. L’hydroponie est très présente en horticulture et dans la culture forcée de certains légumes sous serre. Cette technique de culture s’est développée pour aboutir aujourd’hui à l’aéroponie et depuis très récemment l’ultraponie. Elle permet d’accélérer le processus de maturation des fruits grâce à un rythme nycthéméral plus rapide et permet plusieurs récoltes par an.

Pour l’hydroponie, il vous faut avant tout :

un système hydroponique

une lampe horticole

billes d’argile / laine de roche

 Chambres de culture

La culture en aquaponie est encore plus écologique :

Le mot « aquaponie » est une contraction de « aquaculture« (élevage de poissons)  et « hydroponie » (culture de végétaux hors sol). L’aquaponie, c’est donc une symbiose entre végétaux, poissons et bactéries, c’est tout un mini éco-système naturel re-créé, où les déchets d’un élément deviennent la nourriture d’un autre élément dans le système. Cette technologie de culture, ce n’est pas que du jardinage, car ici on peut parler d’autonomie et d’indépendance alimentaire pour des familles, ou des collectivités ! L’aquaponie est une technique ancestrale. On la retrouve au temps des mayas ou dans les rizières asiatiques. Le but de l’aquaponie est de permettre de produire de l’alimentation humaine, même si elle peut aussi servir à l’alimentation animale. Les avantages :

  • Culture de tous types de légumes ;
  • Economie d’eau importante ;
  • Pas besoin de terre. Peut donc être réalisée en extérieur comme en intérieur.
  • S’adapte à toutes les superficies, peut être installé le long de murs, verticalement, horizontalement;
  • Rendement important ;
  • 100% autonome en énergie avec une pompe solaire ;
  • Investissement initial unique ;
  • Peu d’entretien, facilité d’utilisation, peu onéreux ;
  • 100% bio, pas de pesticides, qualité nutritionelle remarquable.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de visiter le site Maison de l’Agriculture Urbaine :

logoMdelagri

Jard’iNeasy : un jardin d’intérieur toute l’année…

Jard’iNeasy, c’est un tout nouveau concept, inédit en France. Le principe ? Un jardin de 40cm/40cm chez soi toute l’année.

Imaginé par Antoine Chupin, diplômé d’HEC Montréal et défenseur de l’agriculture urbaine, Jard’iNeasy permet aux citadins de cultiver leur propre jardin à l’intérieur. Le Kit Jard’iNeasy se compose d’une base de 40cm/40cm sur laquelle on plante ce que l’on veut et d’une LED de culture, qui reproduit la lumière du soleil, uniquement 25% de nos fenêtres sont exposées plein sud. Qu’est-ce qu’on y plante ? Chacun va pouvoir exceller dans l’art du jardinage, les débutants y planteront salades, aromates et légumes feuilles, les experts des fruits… Les adeptes du micro-green pourront récolter jusqu’à une salade par semaine. micro-greensDeux réseaux de jardinerie sont déjà sur les rangs pour les premiers tests, qui devraient arriver dès la rentrée 2015. D’ici là, affûtez vos mini bèches et râteaux, car à la fin 2015, le mot jardinage en ville va prendre tout son sens, et ce toute l’année… Après des études au Canada où Antoine Chupin a crée un système potagers verticaux permettant de cultiver, en zone urbaine, fruits, légumes et aromates, grâce à l’assemblage de tours de culture pouvant comprendre 48 plantes, muni d’un éclairage horticole par LED et d’un réservoir avec pompe, réservé à la restauration, il est rentré en France avec la même idée pour les particuliers. Plutôt que de jardinage en ville, Antoine préfère parler d’agriculture urbaine. Pour lui il s’agit d’ »optimiser l’espace urbain pour produire au maximum des fruits et des légumes ». Pour en savoir plus, nous vous conseillons de visiter son site internet Jardiner en ville !

Source :  http://www.culture-hydroponique.com / http://maisonagricultureurbaine.com/

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :