Publié par : La société solidaire et durable | juin 18, 2015

Qu’est ce que la croix de vie appelé aussi croix de Ankh ?


Chers lecteurs,

L’ankh est le hiéroglyphe représentant le mot , qui signifie « vie ». Ankh a aussi comme nom : la Clef du Nil, la Clef de la Vie ou encore la Croix de la Vie.

L’Ankh représente la vie éternelle. Il symbolisait parfois, par extension, le force vitale infinie et se trouvait alors intégré comme tel dans l’architecture, sous la forme de motifs propitiatoires ornant les murs des temples, ou bien dans d’autres contextes.

Le signe ankh était souvent tenu par les dieux et il était souvent associé au sceptre Ouas et au pilier Djed ce qui associe la Vie à la Prospérité et à la Stabilité. Dans les représentations amarniennes, il était représenté à l’extrémité des rayons du disque solaire Aton, en alternance avec des petites mains.

Ayant la forme d’un miroir ou d’un nœud, l’ankh est un symbole de la vie. Il était souvent porté par les divinités ou par les gens dans les processions funéraires, ou offert au roi en tant que souffle de vie.

Les dieux peuvent le tenir par la boucle, ou en porter un dans chaque main, les bras croisés sur la poitrine. Ce symbole était appelé crux ansata en latin « Croix Ansée ».

L’ankh apparaît fréquemment dans l’art égyptien, en particulier dans les peintures des tombes ; Les morts la gardaient dans la main pendant la pesée de leur cœur pour accéder à la vie éternelle.

Lorsqu’un dieu mettait l’anse de la clef sous le nez d’un pharaon, cela signifiait qu’il lui donnait le souffle de la vie. Elle apparaît souvent au bout des doigts d’un dieu ou d’une déesse de l’au-delà faisant le don de vie à la momie de la personne défunte.

Les pharaons l’utilisaient partout, elle est représentée dans les temples, posée sur les momies, les dieux la tenaient dans la main comme clef de la connaissance pour résoudre tous les mystères de la vie éternelle.

Ce symbole était souvent porté comme amulette par les Egyptiens, soit seul, soit en association avec deux autres hiéroglyphes signifiant « force » et « santé ». Les miroirs étaient souvent faits en forme d’ankh.

Selon sa couleur, Ankh prenait un sens particulier : en argent brillant elle signifiait la vie sur terre, en argent oxydé elle était en rapport avec le monde des morts et l’Ouest. En or ou peinte en jaune, elle représentait le Sud. Verte, elle était en corrélation avec le Nil vert et le nord. De couleur bleue, elle correspondait aux divinités et au ciel.

Un symbole similaire était utilisée pour représenter la déesse romaine Vénus. Connu sous le nom de miroir de Vénus, il est plus souvent associé à l’utérus. En astrologie, il représente la planète Vénus, et en alchimie l’élément cuivre ; en biologie, il identifie le sexe féminin.

Croix ou noeud magique appelé « le vivant », la croix ansée est le plus souvent interprèté comme un signe exprimant la conciliation des contraires ou l’intégration des principes actif et passif. Couchée, elle représente les doubles attributs sexuels.

Champdor y voyait le symbole de millions d’années de vie future, son cercle étant l’image parfaite de ce qui n’a ni commencement ni fin. Quiconque possédait la clé géométrique des mystères ésotériques dont le symbole était la croix ansée savait ouvrir les portes du monde des morts et pouvait pénétrer le sens caché de la vie éternelle. Les dieux et les rois l’ont en main pour indiquer qu’ils détiennent la vie et qu’ils sont immortels. Les défunts la tiennent en main à l’heure de la psychostasie (voyage de l’âme) ou sur la barque solaire.

Cette croix ansée, Ankh, symbolisait le centre d’où s’écoulent les qualités divines et les élixirs d’immortalité.

Le saisir c’est s’abreuver aux sources mêmes. Au cours de cérémonies funèbres, tenue par le haut, elle évoquait la forme d’une clé : celle qui ouvrait la porte du tombeau sur les champs d’Ialou, sur le monde de l’éternité.

Tenue au milieu du front, elle indique l’être initié aux mystères et l’obligation du secret, celui qui bénéficie de la vision suprême doué de clairvoyance. Mais s’il révèle le mystère il le perd à jamais.

C’est la clé qui ferme les arcanes au profane. La croix ansée symbolise l’immortalité divine et peut être portée comme un talisman.

Source : http://coeurdechristal.forum-actif.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :