Publié par : La société solidaire et durable | juin 28, 2015

Ils créent la lampe à gravité et viennent en aide au Kenya !


Ils créent la lampe à gravité et viennent en aide au KenyaLa science au service de l’Homme et de l’environnement, c’est évidemment possible ! GravityLight 02, c’est le projet fou d’offrir la lumière à des millions de personnes tout en venant en aide aux populations locales du Kenya. Tout cela grâce à un éclairage « intelligent » qui fonctionne non pas au pétrole mais à la gravité.

On se l’imagine mal, mais nos arrières grands parents devaient encore parfois s’éclairer le soir à la bougie. Aujourd’hui, 1 personne sur 5 n’a toujours pas accès à l’électricité dans le monde, soit plus d’un milliard et demi d’individus qui doivent trouver un autre moyen pour éclairer leurs foyers à la nuit tombée. Actuellement, l’alternative la plus utilisée est malheureusement coûteuse et dangereuse pour la santé des familles et pour l’environnement. En effet, la plupart de ces personnes utilisent des lampes à pétrole avec toutes les conséquences qu’on image. Le projet GravityLight se veut une alternative plus saine et plus propre à cette problématique.

GL_1-1

En finir avec le pétrole pour s’éclairer

Chaque année, les lampes à pétrole sont responsables de brûlures qui touchent 1.5 millions de personnes rien qu’en Inde. Elles sont aussi à l’origine de feux qui se répandent à travers les bidonvilles et les camps de réfugiés. De plus, la Banque Mondiale a estimé que l’inhalation des fumées de pétrole avait le même impact sur la santé, pour quelques 780 millions de femmes et d’enfants concernés, à la consommation de 40 cigarettes par jour. On comprend alors que ces lampes représentent aussi 3% des émissions mondiales de CO2 et jouent un rôle considérable dans le réchauffement planétaire en toute discrétion. Outre le fait qu’elles soient dangereuses pour la santé et pour l’environnement, elles sont aussi un gouffre financier pour les familles concernées puisqu’en moyenne ce sont jusqu’à 30% des revenus, déjà maigres, qui sont consacrés à l’alimentation de cet éclairage meurtrier.

Le pouvoir simple de la gravité

Le projet GravityLight a donc pour but de faire disparaître ces lampes à pétrole des familles les plus nécessiteuses pour les remplacer par des lampes plus saines qui fonctionnent comme une dynamo. Il suffit d’y accrocher un sac de 12kg pour l’allumer. En descendant, le contrepoids actionne une poulie reliée à un alternateur qui crée un courant électrique au même titre qu’une éolienne. Reste à replacer le poids à sa position initiale une fois à terre. Placée à 180cm de hauteur, la lampe fonctionnera pendant 20 minutes à chaque cycle.

Développer une coopérative locale

Si ce projet possède une visée écologique et humanitaire évidente, il porte en lui d’autres ambitions. Les initiateurs du projet veulent faire de la GravityLight un « empowering product » c’est-à-dire un produit qui crée de l’énergie au sens propre comme au sens figuré. Si la lampe à gravité engendre de l’électricité par elle-même, son assemblage devrait aussi encourager un nouvel élan économique par la création d’emplois locaux sur le territoire kenyan. C’est du moins l’ambition des concepteurs qui préfèrent implanter la production au plus proche des utilisateurs dans une zone économiquement sinistrée.

La concrétisation de GravityLight permettrait donc une économie d’argent pour des familles qui peinent déjà à survivre, une baisse du taux d’émission de CO2 et des risques sanitaires locaux mais aussi un développement économique au Kenya.

https://player.vimeo.com/video/128164082

Une action collective !

Mais tout ceci sera irréalisable sans la participation financière de citoyens comme vous et moi. Lancé sur une plateforme de financement participatif, le projet a déjà récolté pas moins de 220 000 dollars en quelques semaines. Il devrait donc être concrétisé au Kenya dans les mois à venir.

L’organisation à but non lucratif a donc atteint la somme dont elle avait besoin pour financer le projet GravityLight 02. Cependant, comme elle le signale dans sa présentation, si elle parvient à récolter 100.000$ de plus, elle pourra alors initier un autre projet. Celui-ci consiste à créer, sur le même principe de dynamo, une radio autonome en énergie qui donnerait l’accès à l’information aux populations les plus démunies en attendant le développement de leur région.

Il ne reste qu’une poignée de jours pour soutenir ce projet sur indiegogo.com

Source : indiegogo.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :