Publié par : La société solidaire et durable | juillet 3, 2015

Connaissez vous l’Indigotier, cet arbuste à partir duquel est obtenu la couleur Indigo ?


Chers lecteurs,

L’indigotier ou l’indigo des teinturiers ou encore l’indigo des Indes (Indigofera tinctoria) est un arbuste des régions chaudes de la famille des Fabacées dont les feuilles sont utilisées pour la préparation de la teinture d’indigo.

La culture de l’indigotier s’est répandue dans les régions tropicales et tempérées de l’Asie, de l’Amérique et de l’Afrique. Son habitat originel reste cependant incertain, tant sa culture est ancienne car voilà plus de quatre mille ans que la plante est exploitée en Inde, au Proche-Orient et en Égypte.

Pour répondre à la demande croissante de teinture indigo de leur industrie textile en plein développement, les Européens entreprirent la culture d’indigo à grande échelle dans leurs colonies du Nouveau Monde et d’Asie (Inde, Java). L’indigo originaire d’Orient, traversa ainsi l’Atlantique, ruina au passage la culture du pastel en Europe, puis dans un mouvement de balancier, retourna en Asie, avant de disparaître avec l’arrivée des teintures synthétiques.

Indigofera_tinctoria2

Entre dans la composition des colorations K pour Karité, poudre certifiées Bio, de couleur blond moyen, blond foncé, châtain clair, châtain moyen, châtain foncé et brun.

L’indigotier, également appelé l’indigo des teinturiers ou encore l’indigo des Indes, est une plante tinctoriale de la famille des Fabacées. Elle se présente sous la forme d’un arbuste pouvant mesurer 2m50 tant en hauteur qu’en largeur. Cette plante possède de fines feuilles divisées en folioles vert grisés et produit des épis de petites fleurs rose pourpré. Sa floraison s’étend de juillet à septembre.

Les différentes utilisations de l’indigo des teinturiers :

– La teinture : cet arbuste est l’une des sources originelles de la teinture de l’indigo.

– Médecine traditionnelle : ses feuilles, ainsi que ses racines, sont utilisées comme antalgiques (pour les rages de dent), antipyrétiques (contre la fièvre), mais aussi contre les douleurs du foie et pour dépurer le sang.

– Agriculture : cette plante est également cultivée pour améliorer les sols, comme la plupart des Fabacées.

Zoom sur la teinture d’indigo :

l'indigo des teinturiers

Pour obtenir de la teinture, il faut, dans un premier temps, trempées les feuilles de l’indigotier dans de l’eau et les laisser fermenter, ce qui permet au glycoside indican de se transformer en indigotine (colorant bleu). La fermentation va créer un précipité qui va, ensuite, être mélangé à une base forte comme l’hydroxyde de sodium. Le résultat est alors compressé, séché puis réduis en poudre, ce qui permet d’obtenir une teinture bleutée.

La teinture de l’indigotier est aussi bien utilisée pour les textiles que pour les colorations capillaires.

Source : wikipedia et http://www.karnet-de-voyage.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :