Publié par : La société solidaire et durable | juillet 13, 2015

Osmobio, l’entreprise qui fait du bien à la terre !


Chers lecteurs,

Créée en 1999, la société met au point des solutions alternatives aux produits chimiques pour le jardinage et l’entretien de la maison.

sb30_3984712_1.jpg28

Quand il a créé Osmobio, Jacques Le Verger savait que le parcours s’annonçait long et sinueux. C’était en 1999. Et ce n’est que 5 ans plus tard qu’il a pu présenter au public un premier produit. Son créneau : rechercher et développer des solutions alternatives au tout chimique.

« Je travaille pour les professionnels de l’espace vert, qu’il s’agisse des collectivités ou des sociétés privées. L’idée, c’est d’arrêter d’utiliser des produits chimiques pour jardiner. Car ces derniers génèrent des problèmes de santé pour l’homme et dégradent l’environnement. » Pour ce protecteur de la planète, « on peut trouver les éco-ressources naturelles dans les plantes qui remplacent les pesticides ». À condition bien entendu d’en concocter un savant dosage.

« Aucune toxicité »

Ce que veut ce diplômé en biologie végétale et en agronomie, c’est revenir aux fondamentaux du jardin. À l’époque où la binette avait le pas sur le désherbant chimique. « On peut jardiner avec ce que la nature nous offre comme possibilités. » Tout en évitant quand même de se faire une tendinite à chaque session dans son potager. Il a donc développé une gamme de produits, tous fabriqués à Loudéac, autour de sept thèmes : protéger les plantes contre les insectes parasites, maîtriser les maladies, fortifier les plantes, les nourrir, fleurir le jardin, fertiliser le potager et entretenir les gazons. Avec, à chaque fois bien évidemment, l’utilisation de produits naturels, bien souvent des plantes elles-mêmes ou encore des molécules d’algues.

Concernant le fleurissement, Jacques Le Verger a un beau palmarès. La ville de Plessis-Robinson, dans les Hauts-de-Seine, fleur d’or au concours national, utilise les produits Osmobio depuis trois ans. Et au dernier salon du fleurissement de Vincennes, il s’est fait repérer par les villes de Quimperlé et de Guingamp, qui ont bien envie de travailler avec ses produits dans leurs parterres et jardins. Osmobio est aussi le fournisseur officiel de certains grands parcs et jardins de la capitale, notamment pour le nettoyage des eaux de bassins. « Le produit garantit une eau limpide pendant toute la saison, sans avoir à recourir au chlore », détaille le patron.

Jacques Le Verger est en permanence en train de chercher de nouvelles formules qui garantiraient un jardinage écologique à 100 %. Il vient d’ailleurs de mettre au point un herbicide naturel, déjà testé par la Direction régionale des routes, pour le désherbage des autoroutes. « Il ne présente aucune toxicité. Ni pour l’utilisateur. Ni pour l’environnement. Ni pour le public qui se présentera dans les zones traitées. » Le dossier complet est désormais entre les mains des pouvoirs publics. Osmobio attend l’autorisation de mise en marché.

« Maintenant, il faut que ça passe. Mais ce serait un bel élan pour Loudéac, car je souhaite que tout soit fabriqué ici. »

Source : http://www.entreprises.ouest-france.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :