Publié par : La société solidaire et durable | août 28, 2015

Les éruptions volcaniques influencent le climat dans l’Atlantique nord !


Chers lecteurs,

Les-eruptions-volcaniques-influencent-le-climat-dans-l-atlantique-nord_article_main

Les particules émises lors d’éruptions volcaniques modifient la circulation océanique de l’Atlantique nord, et donc le climat européen.

Les chercheurs avaient déjà remarqué que la température des eaux de l’océan Atlantique, l’un des principaux déterminants du climat européen, variait à un rythme régulier.

Des modifications de la circulation océanique, qui relie les courants de surface aux courants profonds, et transporte la chaleur depuis les tropiques jusqu’aux mers arctiques, étaient pensait-on en cause.

Un phénomène périodique

Afin de décrypter ces mécanismes, climatologues et océanographes du CNRS, de l’IRD, du CEA et de Météo France ont comparé ces variations avec celles des températures passées obtenues grâce aux carottes de glace du Groenland.

« Résultat: la variabilité du climat dans cette région est un phénomène périodique dont certains cycles, ou oscillations, durent environ vingt ans », explique Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue au CEA.

Des particules refroidissant la Terre

Puis, en utilisant les simulations numériques de plus de 20 modèles de climat, les chercheurs ont également mis en évidence que des éruptions volcaniques majeures, comme celle de l’Agung à Bali (Indonésie) en 1963, ou du Pinatubo (Philippines) en 1991, pouvaient modifier en profondeur la circulation océanique.

En effet, les grandes quantités de particules soufrées émises par ces éruptions vers la haute atmosphère réfléchissent une partie du rayonnement solaire, ce qui entraîne un refroidissement du climat à la surface de la Terre. À l’instar, à bien plus grande échelle, de l’éruption du volcan islandais Eyjafjöll en 2010.

Un « pacemaker » océanique

Ce refroidissement, qui ne dure que deux à trois ans, provoque ensuite une réorganisation de la circulation océanique dans l’Atlantique nord qui, elle, est durable. Après quinze ans, cette circulation s’accélère, puis ralentit, et accélère à nouveau. Les éruptions volcaniques semblent donc agir sur la circulation océanique, à la manière d’un pacemaker qui se met en route tous les 20 ans.

« En conclusion, une éruption majeure dans un futur proche pourrait avoir une incidence pendant plusieurs décennies sur les courants et donc sur la capacité à prévoir la variabilité du climat européen », prévient Didier Swingedouw, du laboratoire environnements océaniques et continentaux (CNRS-Université de Bordeaux), premier signataire de ce travail publié dans Nature Communications.

DENIS SERGENT
Source : http://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-Ethique/Sciences/Les-eruptions-volcaniques-influencent-le-climat-dans-l-Atlantique-nord-2015-04-14-1302133

En complément: sur BFMTV, Fanny Agostini s’intéresse au fonctionnement et aux conséquences de ces hivers volcaniques sur notre climat.

C’est avéré, les volcans sont de grands acteurs du climat. Leurs éruptions peuvent refroidir l’atmosphère pendant des années de part et d’autre de la Terre, et ainsi créer des variantes de températures qui trompent notre ressenti sur le réchauffement climatique.

Source : http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-volcans-apportent-du-froid-593644.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :