Publié par : La société solidaire et durable | septembre 13, 2015

Lolita, l’orque qui vit dans un bassin de 10m depuis 40 ans !


Chers lecteurs,

Lolita, l’orque qui vit dans un bassin de 10m depuis 40 ans

Lolita est une orque qui mesure environ 6 mètres et qui pèse plus de 3 tonnes. Elle vit au Miami Seaquarium, dans un bassin qui mesure au maximum 10 mètres 50, dont le point le plus profond est de seulement 6 mètres (3 mètres de profondeur pour le reste du bassin) … Le Docteur Ingrid Visseur (également présente dans le documentaire : Au plus près des orques) biologiste marine spécialisée sur la question, et travaillant sur les orques sauvages depuis de nombreuses années, nous explique le plan de réhabilitation possible pour Lolita, dans une baie marine naturelle.

Lolita (de son ancien nom Tokitae) est une orque femelle qui vit en captivité depuis plus de 40 ans au Miami Seaquarium, et qui n’a pas revu de congénères depuis 1980. Lolita a été capturée à l’âge de quatre ans au large de l’Etat de Washington (nord-ouest), alors qu’elle se trouvait en compagnie de son groupe et de sa mère (encore vivante à ce jour).

Le 8 août 1970 elle fut donc arrachée à son milieu naturel, afin d’être envoyée dans son futur bassin de béton. Durant le processus, 85 orques furent encerclés par le biais de bateaux mais aussi d’explosifs,  tandis que 5 moururent (4 petits et une jeune mère qui se seraient noyés en raison de la panique et du stress). En tout, ce serait 45 individus qui furent enlevés à la mer ce jour là et expédiés vers les parcs zoologiques marins. La seule survivante à ce jour serait Lolita, aujourd’hui âgée de bientôt 50 ans.

Lolita a d’abord passé plusieurs années avec un orque mâle prénommé Hugo, qui est depuis décédé après s’être frappé la tête à plusieurs reprises contre les parois de son bassin. Un comportement que certains spécialistes estiment être un « suicide » (l’ancien dresseur de dauphin Ric O’Barry avait déjà parlé de suicide pour l’une des dauphins femelles dont il s’occupait pour la série Flipper « Kathy ». Après cet événement, il n’a cessé de se battre contre la captivité des cétacés). Depuis la mort de Hugo, Lolita vit la majeure partie du temps seule, et n’a jamais revu d’autres orques. Elle a en revanche eu la compagnie de quelques petits dauphins à flancs blancs du Pacifique.

DFUn dauphin à flancs blancs du Pacifique en liberté

Le bassin dans lequel Lolita a pratiquement passé toute sa vie ne respecte pas les lois en matière de bien être animal. Les dimensions violent les réglementations établies pour la détention de cétacés et le Miami Seaquarium est attaqué par de nombreuses associations dont Peta, Orca Network ou encore The Animal Legal Defense, depuis des années.

La mère de Lolita (prénommée Ocean Sun) est toujours en vie et il serait hypothétiquement encore possible pour l’orque captive de la retrouver ainsi que son groupe : le L pod des résidents du Sud, après une réhabilitation. C’est en tout cas l’avis de certains spécialistes car l’on sait exactement de quel endroit provient Lolita.

Sources : Vidéo / dauphinlibre.be / parismatch.com / freedolphinsbelgium.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :