Publié par : La société solidaire et durable | novembre 8, 2015

Je ne crois pas dans la théorie du Big Bang !


Chers lecteurs,

Les gens ont tendance a oublier facilement que la théorie du Big Bang, est juste UNE THÉORIE !

Pour ma part je n’y crois pas du tout. Ce n’est pas parce que nous pouvons « confirmer » (avec nos moyens techniques archaïques minables) que l’univers est en expansion que celui ci déroge aux cycles observables en toutes choses, du plus petit au plus grand. A savoir, il y a des cycles d’expansions, ainsi que d’autres de contraction Un peut comme un battement de cœur, mais a l’échelle cosmique.

De plus cette THÉORIE, ne tient absolument pas compte du fait que nous sommes dans un multivers et non un univers unique. Les soleils centraux présents au cœur de chaque galaxie seraient en fait des portails vers d’autres univers.

Rien ne se perd, rien ne se crée. Tout se transforme. Je pense que cela est beaucoup plus juste que d’imaginer une explosion a partir d’un point minuscule qui aurait pu créer d’un coup tout l’univers observable actuellement. Cela n’a pas de sens.

Un autre problème avec cette THÉORIE DU BIG BANG, c’est qu’elle n’est possible que dans un monde ou le temps existe avec un passé et un futur. Hors la physique quantique prouve de plus en plus que le temps n’existe pas et que seul un éternel présent existe. Le temps est une illusion créée par l’observateur alors qu’il change d’univers parallèle a chaque instant, donnant l’illusion du temps qui passe, comme une projection de film sur pellicule dans une salle de cinéma. Chaque image EST LE PRÉSENT, c’est le passage de ces différentes images successives qui donnent l’illusion d’une histoire avec un passé et un futur.

Le temps est créé dans la matrice holographique par l’observateur.

C’est nous qui créons l’expérience du temps en changeant de présent car n’oubliez pas que nous sommes tous des être multidimensionnels.

Si nos partons du principe que le « BIG BANG » a existé, alors l’unique possibilité serait que cette masse d’énergie ne proviendrait pas d’une explosion initiale, mais plutôt d’un portail avec un autre univers, a la façon des vases communiquant, un univers est englouti dans ce que nos scientifiques appellent un trou noir. L’un se vide pendant que l’autre se rempli. Encore une fois, rien ne se crée et rien ne se perd.

wormhole

Je sais que c’est difficile a comprendre pour nos esprits car depuis la naissance on nous a bassiné le contraire. Nous sommes dans la matrice, cette partie du Tout, est juste une partie de ce qui est.

Pour comprendre l’univers, il faut comprendre ce qu’est le temps, et accepter ce qui est difficile a concevoir pour nous humains : l’infini.

L’infini est la réponse. L’infini n’a ni début ni fin. Il EST.

Source : Laurent

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :