Publié par : La société solidaire et durable | novembre 16, 2015

Jiddu Krishnamurti « Il faut abandonner les croyances, la peur, la vanité … « 


Chers lecteurs,

Il faut abandonner les croyances, la peur, la vanité … Il explique comment aller vers Dieu, en dehors des images, du conditionnement. Il n’aime pas employer le mot Dieu. La méditation est un chemin, ce n’est pas une technique. Il énumère les différents dangers pour l’homme.

Pour voir la vidéo, cliquez sur le lien ci-dessous !

http://ok.ru/videoembed/34430061171

Au première partie les thèmes sont: l’anecdote de l’homme et du diable.Il n’y a pas de liberté quand on est conditionné par la religion. La culture aussi conditionne et divise les hommes. C’est la division qui crée la difficulté, le conflit. Pour lui, la bonne conduite, c’est l’amour, faire attention aux arbres, à autrui …, être conscient de tout pour créer une unité, une harmonie avec le monde, pour faire quelque chose de vrai. Il démontre son idée en prenant comme exemple, les juifs et les arabes.

Dans la deuxième partie, Krishnamurti parle de la nature, du sommeil, de la souffrance, de sa conception de la révolution intérieure, de l’art, la notion du temps, du silence, de la mort.

Un entretien avec Krishnamurti, en français. Film très rare. Il apporte des éclairages sur sa vision du monde, très authentique. Ses mots ne transigent jamais avec la vérité. Il prône la liberté de l’Etre  Humain, hors de son conditionnement.

Jiddu Krishnamurti (1895-1986) naquit en Inde et fut pris en charge à l’âge de treize ans par la Société théosophique, qui voyait en lui « l’Instructeur du monde » dont elle avait proclamé la venue. Fort heureusement, il sût se libérer de cette société qui l’avait emprisonné ! (André Voisin « Les conteurs », 1972)

Dans la lignée de Krishnamurti, nous la société solidaire et durable pensons qu’il faut en effet se déconditionner de ses croyances afin de comprendre qui nous sommes en nous et enfin d’accepter l’amour en soi. Mais à la différence de Krishnamurti, nous pensons que l’Univers est riche de sa diversité, par conséquent de sa diversité aussi de penser chez les humains et de leurs croyances. En conclusion, l’homme qui aura l’amour véritable en lui sera capable d’accepter tous ce qui se passe dans l’univers et toutes les croyances qu’elles soient religieuses, spirituelles, politiques, culturelles ou économiques. Il n’aura plus besoin de juger les autres (religions, politiques, parties…) car il aura compris que la seule voie qui importe est celle qui est en lui même tout en respectant la différence d’évolution des autres humains (sans vouloir influencer les autres mais plutôt les éveiller) ! Krishnamurti croyait que les religions et la culture divisaient les gens mais nous nous croyons qu’il faut accepter la différence tout en étant connecté les uns avec les autres ! L’uniformité ne veut pas dire Unité ! Si nous étions tous uniformes, nous serions alors des clones !!

Nous devons donc accepter la diversité des nations, peuples, races, cultures, religions, parties… et comprendre qu’en réalité nous ne faisons qu’Un et que c’est le tout qui forme le Divin !

Source : André Voisin « Les conteurs », 1972 et http://ok.ru

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :