Publié par : La société solidaire et durable | décembre 1, 2015

La plus grande centrale solaire d’Europe inaugurée en Gironde !


Chers lecteurs,

La nouvelle centrale pholtovoltaïque inaugurée ce mardi à Bordeaux pourra alimenter l'équivalent de 50.000 habitants.

La nouvelle centrale pholtovoltaïque inaugurée ce mardi à Bordeaux pourra alimenter l’équivalent de 50.000 habitants. Photo Eiffage © Clemessy.

Bordeaux, capitale de l’énergie solaire ? Alors qu’à Paris la Cop 21 entre ce mardi dans le vif du sujet avec le début des négociations interétatiques pour maîtriser l’usage des énergies fossiles, le plus grand parc photovoltaïque d’Europe était inauguré ce matin par Alain Rousset, président du Conseil régional d’Aquitaine.

D’une puissance de 300 MW, la centrale solaire de Cestas (Gironde), près de Bordeaux, aligne un million de panneaux photovoltaïques et est susceptible d’alimenter l’équivalent de 50 000 habitants en énergie propre. La nouvelle centrale en chiffres.

1 MILLION de panneaux solaires posées à 1,50 m du sol sur des structures métalliques amovibles. Ces panneaux sont chinois, fournis par Yingli, Trina Solar et Canadian Solar. Neoen assure que ce choix n’a pas été dicté par des raisons de coûts mais de capacité des chinois à répondre rapidement à la demande. Des groupes français ont participé à l’installation. C’est Clemessy, une filiale d’Eiffage, qui a piloté le génie civil. Eiffage a fourni le câblage et Schneider Electric les onduleurs.

260 HECTARES. C’est la surface de la nouvelle centrale, soit 350 terrains de football, enfermée dans un périmètre d’une dizaine de kilomètres.

50.000 FOYERS. La puissance de la centrale, 300 mégawatts crête (MWc), lui permettra de produire en moyenne 350 gigawattheures (GWh) par an, l’équivalent de la consommation moyenne de 50.000 foyers.

300 MW. C’est la puissance électrique maximale de la centrale, qui correspond au tiers d’une centrale nucléaire de moyenne puissance ou à une centrale à charbon, mais dans des conditions optimales qui ne sont pas forcément réunies à Cestas.

360 MILLIONS D’EUROS. 
C’est le montant de l’investissement porté par Neoen (20%), premier producteur indépendant d’électricité renouvelable en France (détenu à 59% par la société Impala de Jacques Veyrat, actionnaire de référence de Direct Energie)  et 8 autres actionnaires, des fonds d’infrastructures comme Acofi, Morova, Omnes, ou le suisse KKB.

105 EUROS. C’est le prix auquel sera racheté par EDF le MW heure pendant 20 ans par la centrale girondine reliée au réseau de transport de l’électricité. Un tarif relativement bas sur le marché même s’il reste supérieur au prix de l’électricité en France (moins de 40 euros/MWh). Il est toutefois inférieur au coût du MWh nucléaire de dernière génération. Depuis 2008, les prix ont été divisés par quatre. Le prix du photovoltaïque avoisinne désormais celui de l’éolien, autour de 80 MWh.

Source : http://www.leparisien.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :