Publié par : La société solidaire et durable | décembre 20, 2015

Comment la pomme de terre a changé le monde ?


Chers lecteurs,

Instrument de pouvoir politique, économique et démographique, le rôle de pomme de terre dans le monde est plus important qu’on ne pense.

Comment la pomme de terre a changé le monde

Une vidéo dénichée sur Ted, par Slate, permet de découvrir l’histoire de la pomme de terre dans le monde. Facile à cultiver et riche en nutriments (protéines, carbohydrates, bonnes graisses), la pomme de terre a eu beaucoup d’influence dans l’évolution de nos sociétés contemporaines. Le tubercule a en effet traversé les moments forts de notre Histoire.

Tout débute en 6000 avant Jésus-Christ chez les incas d’Amérique du Sud. La pomme de terre permet à la population inca de prospérer grâce aux nombreux travailleurs qu’elle nourrit à faible coût. Celle qu’on appelle plus familièrement en Belgique « patate » restera longtemps associée aux classes populaires. Riche en nutriments, elle permet à la population d’effectuer des efforts physiques importants.

Face à son importance pour les civilisations d’Amérique du Sud, les conquistadors espagnols vont vouloir tester cet aliment formidable. Ils ramènent donc la pomme de terre en Espagne. Mais le tubercule a du mal à conquérir l’Europe. En effet, les Européens se méfient de cet étrange aliment qu’ils trouvent sans saveur et dont la pousse ressemble fort à la belladone, une plante toxique. Il faudra donc plus de deux siècles à la pomme de terre pour se propager et s’implanter en Europe.

Le tubercule permet par la suite de contribuer à une augmentation démographique importante dans le monde. Elle aide à lutter contre les famines et sauve de nombreuses populations. En Irlande par exemple, sa culture fait passer le nombre d’habitants d’un million à huit millions entre 1590 et 1845. Plus tard, une maladie de la pomme de terre sera à l’origine de la plus grande famine irlandaise.

Enfin, la patate étant restée « un vrai plat de pauvre », elle a permis de faire croitre les familles ouvrières et a rendu possible la révolution industrielle. La pomme de terre figure aujourd’hui parmi les féculents les plus consommés et reste la principale denrée alimentaire non céréalière dans le monde. L’ONU la recommande même pour atteindre la sécurité alimentaire. La patate a donc encore de beaux jours devant elle !

Source : http://www.levif.be

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :