Publié par : La société solidaire et durable | décembre 28, 2015

Une carte montre les changements drastiques dans la médecine US au cours des 80 dernières années !


Chers lecteurs,

Voici ci-dessous un article d’Anna Hunt qui nous a été partagé par un de nos partenaires !

Pendant des milliers d’années, les guérisseurs à travers le monde utilisaient des plantes pour leurs propriétés médicinales. C’est seulement au cours des 80 dernières années que le nouvel establishment médical s’est tourné vers les mixtures chimiques pour traiter les maladies et les affections, et en conséquence, les professionnels publics et médicaux ont perdu énormément de connaissances sur les substances naturelles qui nous sont fournies par la mère Nature.

La médecine était très différente il y a seulement huit décennies. Voici une carte de 1932 publié par le National Wholesale Druggists’ Association qui montre quelques-unes des espèces importantes de plantes médicinales qui étaient originaires ou cultivées dans chaque état des États-Unis avant l’apparition de Big-pharma.

"Medicinal Plan usine des États-Unis d'Amérique." Edwin Newcomb et l'Association nationale des gros Druggists, 1932. Cliquez sur la carte pour agrandir.
Carte des plantes médicinales aux USA

Sur la carte, vous aurez probablement reconnu certaines plantes médicinales bien connues, telles que les suivantes:

  • Mentha piperita, communément appelé  la menthe poivrée, utilisée pour traiter les troubles digestifs tels que le syndrome de l’intestin irritable, pour diminuer l’inflammation dans les voies respiratoires etc.
  • Hydrastis canadensis, connu sous le nom  racine de l’hydraste, connu pour ses capacités à faciliter la digestion, stimuler l’appétit, réduire l’inflammation des membranes muqueuses, réduire l’inflammation dans l’organisme, agissent comme un agent antimicrobien, et stimule les muscles.
  • Linum usitatissimum, communément connu comme le lin, est bien connu pour ses propriétés super-aliments, en particulier quand il provient de graines de lin.  La graine de lin était utilisée pour le traitement de troubles des voies respiratoires, les yeux, les infections, le froid, la grippe, la fièvre , les rhumatismes et la goutte (une maladie chronique). Ce super-aliment est également connu pour sa richesse en acides gras oméga-3 et oméga-6 , sa richesse en protéines et et fibres alimentaires.
  • Hamamelis virginiana,  aussi connu comme l’Hamamélis de Virginie, elle était utilisé pour traiter les gonflements, des inflammations et des tumeurs. Tout cela était basé sur les connaissances acquises par les Amérindiens.
  • L’ Aloe vera  est bien connu pour ses capacités de rajeunissement et de guérison. Il a été largement utilisée depuis des millénaires comme un traitement polyvalent pour la peau, et est maintenant largement utilisé dans les produits cosmétiques et d’autres produits de beauté, et sert aussi de complément alimentaire.

Pendant les années 1940 et 1950, le rôle du pharmacien dans la préparation des médicaments a changé de façon spectaculaire, puisque l’industrie médicale à dû faire face à de nouveaux règlements en raison de la hausse de la fabrication synthétique de nouveaux médicaments. Dans les 50 à 60 dernières années, ces médicaments synthétiques sont devenus les seuls médicaments licites dans de nombreux marchés occidentaux.

Pourtant, aujourd’hui, les gens commencent à réaliser que les médicaments chimiques ne sont pas nécessairement meilleur ou plus sûr que les alternatives naturelles.  De nombreuses personnes et guérisseurs commencent encore une fois à se tourner vers les herbes et les plantes pour traiter les maladies et leurs symptômes.

Pourquoi la société a pris un tel virage loin des remèdes naturels et vers des produits chimiques et des produits biologiques brevetés ? Aux États-Unis, cela est dû à la politique de la FDA (Federal Drug Administration) (…)

Afficher l'image d'origine

Par exemple, pour vendre un produit comme un médicament approuvé par la FDA, une entreprise doit dépenser environ 800 millions $ pour se conformer à toutes les règles de la FDA et répondre aux exigences des essais cliniques. Mais parce qu’une entreprise ne peut pas breveter un produit naturel, un tel coût important pour approbation de la part de la FDA est impraticable. Cela rend la commercialisation des herbes naturelles et des plantes non rentables. En conséquence, ce que les médecins et les guérisseurs ont appelé des médicaments naturels à travers les âges sont maintenant appelés suppléments diététiques.

Source : Anna Hunt / http://www.nwda.org/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :