Publié par : La société solidaire et durable | janvier 2, 2016

Poitou-Charentes : dix communes nouvelles sont nées ce 1er janvier 2016 !


Chers lecteurs,

29 communes de Poitou-Charentes se regroupent pour donner naissance à dix communes nouvelles. Ces regroupements répondent à la volonté du gouvernement de diminuer le nombre des communes en les incitant financièrement à fusionner ! Concernant la France entière, ce sont 880 communes qui ont fusionnées !

29 communes se regroupent en dix nouvelles entités en Poitou-Charentes. © Maxppp

La moitié de ces communes nouvelles picto-charentaises sont situées en Charente où 14 d’entre elles se sont unies pour donner naissance à cinq nouvelles entités. Dans les Deux-Sèvres, huit communes se regroupent en deux nouvelles collectivités territoriales. Cinq ne deviennent plus que deux en Charente-Maritime et dans la Vienne, deux communes se fondent en une seule. Au total, 29 disparaissent et dix se créent. En France, le périmètre des communes rurales actuelles est le plus souvent calqué sur celui des paroisses d’avant la Révolution.

Les communes nouvelles de Charente

  • Boisné-la-Tude regroupe Charmant,Chavenat et Juillaguet
  • Confolens : Confolens et Saint-Germain-de-Confolens
  • Genac-Bignac : Genac et Bignac
  • Rouillac : Plaizac,Rouillac et Sonneville
  • Val-des-Vignes : Aubeville, Jurignac, Mainfonds et Péreuil

Les communes nouvelles de Charente-Martitime

  • Essouvert : La Benâte et Saint-Denis-du-Pin
  • Réaux-sur-Trèfle : Réaux,Moings et Saint-Maurice-de-Tavernole

Les communes nouvelles des Deux-Sèvres

  • Argentonnay : Argenton-les-Vallées, Le Breuil-sous-Argenton, La Chapelle-Gaudin, La Coudre|Moutiers-sous-Argenton et Ulcot
  • Saint-Maurice-Étusson : Saint-Maurice-la-Fougereuse et Étusson

La commune nouvelle de la Vienne

  • Senillé-Saint-Sauveur : Senillé et Saint-Sauveur

Des communes moins nombreuses mais plus fortes

Des communes déléguées sont mises en place à l’intérieur de ces nouvelles communes dont la création a été rendue possible par la Loi NOTRe sur la réforme territoriale. Ces regroupements visent à constituer des communes plus fortes en mutualisant les moyens et à diminuer le nombre de collectivités territoriales locales qui seront ainsi mieux représentées auprès des autres collectivités et de l’État. Pour y parvenir, l’Etat a mis en place un système d’incitation financière en garantissant pendant trois ans le niveau des dotations de l’Etat aux communes qui ont fusionné.

Source : http://france3-regions.francetvinfo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :