Publié par : La société solidaire et durable | janvier 5, 2016

On se met au vert avec les smoothies aux plantes sauvages !


Chers lecteurs,

Fresh green smoothie in the glass

Gabriele Leonie Bräutigam, guide en plantes sauvages et conférencière allemande, vient de publier un ouvrage « Smoothies verts aux plantes sauvages ». Son idée ? Décupler les vertus santé des fruits et légumes en les associant aux vertus des plantes sauvages. Voici notre sélection de smoothies.

Cette spécialiste en phytothérapie et nutrition vient de publier un ouvrage très intéressant dans l’univers des boissons detox, anti-âge et énergisantes. « Il y a 23 % plus de chlorophylle, de minéraux et de vitamines dans les plantes sauvages que dans les légumes ou la salade, explique Gabriele Leonie Bräutigam. Dans les smoothies, les plantes développent toutes leurs propriétés qui sont très rapidement assimilables par l’organisme, surtout le matin. »

Voici une sélection de 5 plantes sauvages, associées à 5 recettes pour une parfaite remise en forme végétale.

I) L’égopode

• Elle est la plus riche en protéine végétale, en vitamine A, en fer, ainsi qu’en minéraux et en oligoéléments (magnésium, potassium et calcium).

• Elle a le goût de carotte et de persil, légèrement épicée.

• On la cultive en sol humide et ombragé et on la cueille d’avril à octobre.

Petit plus : Ses fleurs et ses fruits agrémentent joliment nos salades.

Recette anti-gueule de bois (500 ml)

— 1 poignée d’égopode,
— 5 feuilles de menthe,
— 2 bananes,
— 0,25 l d’eau
— 3 à 4 glaçons.

Mixez le tout 30 secondes dans un blender, 2 min avec un mixeur classique.

II) Le galinsoja

• Originaire de Colombie et importée en Europe, cette plante contient beaucoup de fer.
• Véritable alliée du système digestif, ses vertus atténuent les maux d’estomac, apaisent les intestins et le foie.
• On la cultive dans des sols argileux et riches d’octobre à avril. On en trouve d’ailleurs souvent à profusion dans les jardins.
• On utilise la tige pour les smoothies.

Recette pour faire le plein de fer (600 ml)

— 1 poignée de galinsoga, 1/2 melon,
— 1 poignée de blettes (environ 4 feuilles avec leur tige),
— 0,2 l d’eau,
— 1 poignée de glace pilée.

Lavez et enlevez les feuilles des branches de galinsoga, tout comme les parties dures des feuilles de blettes. Coupez-les en gros morceaux.
Épluchez le melon et coupez-le en gros morceaux.
Mixez 30 secondes avec un blender puissant avec l’eau et la glace ou 2 min sans les pépins de melon avec un mixeur de cuisine standard.

III) La pâquerette

• Elle stimule le métabolisme et libère les muqueuses. On peut même dire qu’elle est l’ennemie du rhume.
• Elle a un goût de mâche et de camomille.
• Elle fleurit toute l’année, on la trouve dans tous les jardins, les prairies, les lacs…
• On mange les fleurs et les feuilles.

Recette pour repousser l’hiver (500 ml)

— 2 poignées de cresson de fontaine, d’égopode, de plantago lancéolé et de pâquerettes,
— 1 pomme,
— 1/2 pamplemousse,
— 1/4 de laitue lollo-biona,
— 0,1 l d’eau,
— 1 poignée de glace pilée.

Mixez le tout 30 secondes dans un blender, 2 min avec un mixeur classique.

IV) L’armoise

• Elle réchauffe, tonifie et renforce l’organisme.
• On cueille ses feuilles en mai, en bordure de chemins ou de prés.
• Attention, elle est contre-indiquée pour les femmes enceintes.

Recette pour doper ses défenses immunitaires (500 ml)

— 1 grappe de fleurs d’armoise de 10 cm + 2 à 3 feuilles,
— 15 baies d’aronia
— 1 banane,
— 1 poire,
— 1 poignée de laitue,
— 0,25 l d’eau
— 1 poignée de glace pilée.

Lavez les feuilles d’armoise, mais pas les fleurs.
Lavez laitue et baies d’aronia.
Enfin, mixez le tout 30 secondes dans un blender, ou 2 min avec un mixeur classique.

V) La luzerne

• La luzerne ou « Alfafa » de son nom arabe est riche en protéines et vitamine K, cette plante agit sur la régénération de nos cellules et de notre système cardiovasculaire.
• On utilise ses feuilles et ses fleurs violettes qui ont un goût de petit pois.
• On la cueille de mai à septembre.

Recette pour régénérer l’organisme (400 ml)

— 1 poignée de luzerne,
— 1 orange,
— 1/2 melon,
— 2 à 3 feuilles de laitue lollo-biona,
— de salade feuille de chêne ou de laitue romaine,
— 0,1 l d’eau
— 1 poignée de glace pilée.

Lavez et mixez le tout 30 secondes dans un blender, 2 min avec un mixeur classique.

Recommandations :

==> Ne consommez jamais de plantes non vérifiées par un expert.
==> Ne touchez pas aux fleurs blanches, vous risqueriez de les confondre avec la cigüe, une plante très toxique.
==> Vous pouvez conserver des plantes dans un sac de congélation au frigo avec un tissu humide pendant 5 jours.
==> Enfin, vous pouvez toujours congeler vos plantes au printemps pour les consommer en hiver.

« Smoothies verts aux plantes sauvages » de Gabriele Leonie Bräutigam, éditions Medicis, 19,90 €

Source : http://www.grands-meres.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :