Publié par : La société solidaire et durable | novembre 26, 2016

Agricool lève des fonds pour faire pousser 75 containers de fraises à Paris en 2017 !


Chers lecteurs,

Il y a du cool à cultiver hors sol, et les green hackers d’Agricool sont bien déterminés à nous le prouver. La start-up française a fait une levée de fonds de 4 millions d’euros pour installer, en 2017, 75 containers de fraises dans Paris et ses alentours.

Un nouveau mode de culture écolo et sans pesticides !

Depuis 2015, la start-up Agricool intrigue le monde frenchy des fuits et légumes avec ses fraises cultivées hors-sol, dans des containers et en milieu urbain.

L’idée peut séduire et intriguer le consommateur aussi, pourquoi prendre le risque d’acheter des fraises cultivées en boîte sous des spotlights dignes des plus grandes discothèques, et loin de notre mère la Terre.

Mais le cofondateur d’Argicool, Guillaume Fourdinier, est formel : sa seule mission est de nourrir la planète avec des fruits et des légumes qui ont du goût, cultivés sans pesticides et produits localement ».

lemonde

On vous l’accorde, ces lumières violettes aux teintes radioactives n’inspirent pas forcément confiance. Et pourtant, la culture hors-sol est une nouvelle manière fiable de cultiver sans utiliser les poisons que les fameux produits Bayer-Monsanto apportent dans nos assiettes.

Les boîtes à fruit qui envahissent Paris

Tous deux fils d’agriculteurs, Gonzague Gru et Guillaume Fourdinier sont passés respectivement par l’Edhec et l’IESEG. Fans du concept de potagers d’intérieur, ils ont commencé par essayer de faire pousser des fraises dans leur appartement. Devant leurs fruits épanouis, ils ont été forcés de conclure qu’ils avaient soit la main exceptionnellement verte, soit eu une belle idée qu’il fallait pousser un peu plus loin.

agriculture-gouv

C’est ainsi qu’est né le concept d‘Agricool, ces containers tempérés et isolés au milieu des villes où l’on cultive verticalement et où l’on peut faire pousser, hors-sol, de nombreuses variétés de fruits et légumes. Le premier container Agricool a été posé à Bercy en 2015. Son apparition avait fait beaucoup parler de la start-up, et suscité beaucoup de questions. Mais, après la résolution de quelques imprévus, les deux fondateurs d’Agricool ont sû rassurer les plus perplexes. Aujourd’hui, leur levée de fonds de 4 millions d’euros prouve que le projet a évolué, qu’il est bien en marche et qu’il promet de donner les résultats positifs que les partisans du bien manger et de la consommation responsable peuvent en attendre.

Source : https://fr.petitsfrenchies.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :