Publié par : La société solidaire et durable | novembre 27, 2016

Découvrez le méthaniseur domestique qui transforme les déchets organiques en électricité !


Chers lecteurs,

La société française SCTD Industries a mis au point un méthaniseur domestique, capable de digérer les déchets organiques du quotidien et de les transformer en gaz. Une invention qui pourrait répondre au problème de la gestion des déchets.

une femme en train de jeter des déchets organiques dans le méthaniseur domestique

Selon une enquête réalisée par l’Ademe, un français sur deux accorde de l’intérêt à la gestion des déchets en pratiquant le tri des déchets organiques. Face à ce constat, la société française SCTD a voulu concilier déchets et énergie et crée le méthaniseur domestique. Cette machine est capable d’ingérer des déchets organiques pour les transformer en gaz. Facile à installer, le méthaniseur est gourmand en déchet avec des résultats qui dépendent, cependant, de certaines conditions pour la production de gaz.

Une installation écologique simple et rapide

Le méthaniseur domestique se présente sous forme de kit comprenant deux gros cylindres de 1m50 et d’un instrument électrogène. Le premier cylindre, muni d’un entonnoir, d’un broyeur et d’une vanne de vidange, sert à recueillir les déchets organiques qui seront fermentés via des bactéries vers le second cylindre. Ce dernier dispose d’un dispositif de sécurité et d’un réservoir allant vers l’instrument électrogène.

L’installation du méthaniseur domestique nécessite deux heures à deux personnes. L’entreprise détaille toutes les étapes de la mise en route et fournit également un kit de démarrage pour assurer le lancement du processus de méthanisation. “Nous fournissons également à nos clients une bactérie méthanogène [micro-organismes qui produisent du méthane], afin que le méthaniseur remplisse son office”, précise Denis Leturgie, le créateur de la machine.

© SCTD Industries

Les résultats aléatoires de la méthanisation

Cette innovation écologique nécessite tout de fois de l’investissement, du temps et de l’organisation. Son créateur explique que “le méthanisation commence entre 20 et 45 jours” après y avoir jeté les premiers déchets organiques. Une mise en marche longue qui doit être alimentée tous les jours, entre “500g et 1 kilo de déchets au minimum” pour une bonne alimentation et fonctionnement de la machine. L’utilisation de la méthaniseur est alors plus rentable pour les professionnels dans le domaine de la restauration, que pour les particuliers qui ne produisent pas autant de déchets organiques que les services alimentaires.

Les résultats sont aléatoires puisque cela dépend des conditions climatiques et de la nature des matières introduites. Sur le long terme, la “production d’énergie renouvelable” s’avère être “une solution de traitement de proximité pour les déchets organiques qui permet de réduire sa dépendance aux énergies fossiles« . Pour se procurer ce transformateur d’énergie, il faut compter 23 000 euros dont 5 000 euros déductibles sous forme de crédit d’impôts.

Source : http://www.bioalaune.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :