Publié par : La société solidaire et durable | novembre 29, 2016

Les imprimantes 3D : une révolution industrielle ?


Chers lecteurs,

De la nourriture, des organes, des maisons et bientôt même des voitures ? L’imprimante 3D, le gadget geek par excellence, se démocratise. A la portée de tous, elle entre dans nos foyers. Sommes-nous à l’aube d’une mutation ? Cette nouvelle technologie qui nous permet de produire des objets à la maison sera t-elle la troisième révolution industrielle ?

8559_makerbot-lands-manhattan-see-their-new-3d-printer-action

Les imprimantes 3D sont en passe de révolutionner le secteur de la production de biens. Elles permettent en effet de produire en quelques heures des prototypes ou des pièces de formes complexes.Les créatifs et les bricoleurs ne s’y sont pas trompés : ils s’en servent pour créer tout un éventail d’objets inédits. Des chercheurs font même des expériences visant à fabriquer une maison, à concocter un menu, voire à produire des organes humains. L’impression en 3D est-elle un rêve ou l’amorce d’une nouvelle révolution industrielle ?

L’imprimante 3D est une imprimante capable d’imprimer un volume à partir d’un fichier 3D, en superposant des couches de matériau, comme le plastique le plus souvent, qui a été préalablement liquéfié. Une tête bouge pour créer les formes, tant dis qu’un plateau, portant l’objet, se déplace lentement du haut vers le bas au fur et à mesure de l’impression.

Vers une nouvelle ère industrielle ?

La révolution 3D est partout dans les médias. Sujet séduisant pour le grand public, la 3D est aussi une révolution pour les industriels. On va même jusqu’à parler de « nouvelle ère industrielle ». Dans cette révolution, ce ne sont plus les industriels qui fabriquent les produits, mais les consommateurs eux-mêmes. Le principe est simple : chacun vient avec son modèle 3D à imprimer dans un « Fablab » ou un atelier d’impression 3D et repart avec son modèle imprimé en trois dimensions. Des Fablabs commencent ainsi à s’ouvrir dans toute la France (ex : usine.io de Xavier Niel, lefabshop.frmoebius-factory.com, etc.) et les boutiques d’impression traditionnelles (comme Top Office, fournisseur de matériels de bureau) s’équipent pour intégrer la 3D à leurs services.

L’impression 3D au service de l’Industrie ? 

Les imprimantes 3D pour particuliers n’ont cependant rien à voir avec celles des industriels. Depuis une dizaine d’années, les grands comptes comme Airbus, Safran ou encore Peugeot ont intégré des machines d’impression 3D dans leurs usines. Les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile sont les premiers concernés par cette révolution. Ainsi, en 2013, il s’est vendu 56 000 imprimantes 3D dans le monde, pour un marché en hausse de 62% en 2014 et qui représente 669 millions de dollars.  (source : Gardner sur  journaldunet.com)

Vers une relocalisation industrielle en France ? 

On le voit à travers toutes ces avancées : la technologie 3D annonce un profond changement. Du point de vue économique, l’enjeu est de taille : l’impression 3D offre en effet un moyen de refabriquer des objets en France et une opportunité pour réindustrialiser le pays. Barack Obama a lui-même déclaré que les technologies d’impression 3D ont « le potentiel de révolutionner la façon dont nous fabriquons presque tout ». Le président américain a cité  Apple, qui a relocalisé une partie de sa production aux Etats-Unis. Comprenez le message : avec l’impression 3D, plus besoin de faire fabriquer en Chine, on peut désormais fabriquer des pièces à un coût peu élevé et en les personnalisant.  La révolution est donc en marche. Certains disent même que le bouleversement sera plus grand que l’internet.

Avantage de l’imprimante 3D

Le réel avantage pour les industries est celui du coût de production. En temps normal, elles se tourneraient vers la fabrication de moules pour la production d’objets. Mais un moule coûte très cher, il faut ainsi fabriquer un nombre considérable d’objets avec ce dernier pour que la production soit rentable.

Maintenant, grâce à l’imprimante 3D, plus besoin de moule, l’objet 3D généré par un logiciel est ainsi directement créé sans l’aide de moule. Donc inutile de se soucier du nombre d’objets produits, le coût de production ne dépendra plus de ce dernier. Ainsi, un seul objet pourra être fabriqué sans pertes.

Les imprimantes 3D : une révolution industrielle ?

Source : http://www.ctif.com et youtube

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :