Publié par : La société solidaire et durable | novembre 9, 2017

Kinazo e1, le vélo électrique imprimé en 3D grâce à Volkswagen !


Chers lecteurs,

Le constructeur allemand de voitures Volkswagen s’attaque au développement de vélos grâce à la fabrication additive : il y a quelques jours, l’entreprise slovaque Kinazo a dévoilé un vélo électrique imprimé en 3D avec l’aide de Volkswagen, le Kinazo e1, disponible pour 20 000€.

L’entreprise allemande n’est pas novice sur le marché de la fabrication additive, ayant déjà pris quelques initiatives dans la restauration de voitures anciennes grâce aux technologies 3D ou encore dans la création de pièces détachées imprimées en 3D. Elle se tourne désormais vers les deux roues avec le développement d’un vélo. C’est l’entreprise Kinazo qui est à l’origine du concept même du vélo qu’elle a pu fabriquer grâce à une imprimante 3D Concept Laser. Elle déclare que “l’un des avantages de l’impression 3D réside dans le fait que chaque pièce est unique et originale.”

Ce n’est pas la première fois qu’on vous présente un vélo créé grâce à l’impression 3D : Sculpteo avait présenté son projet de road trip de 1 000 km avec un vélo imprimé en 3D; des étudiants hollandais avaient créé l’Arc Bicycle. La différence de ce projet est que la bicyclette est électrique : avec un poids de 20 kilos, le Kinazo e1 est alimenté par un système eDrive qui contient des variantes optionnelles de moteurs BROSE d’une puissance moyenne de 250 W – Pedelec (jusqu’à 25 km/h) ou S-Pedelec (jusqu’à 45 km/h). Ce système est soutenu par des batteries BMZ qui ont une capacité de 500-650 Wh. Le fonctionnement de l’électronique du vélo est contrôlé par une application mobile.

“Nous voulions construire quelque chose hors du temps, explique Kinazo. Un e-vélo, une bicyclette avec une batterie intégrée et un moteur qui séduirait n’importe quelle personne à première vue. Chaque partie serait personnalisée pour le voyage que le client souhaite faire.”

Volkswagen Slovaquie a aidé Kinazo dans la réalisation du vélo en lui apportant sa machine X Line 2000R de Concept Laser, une imprimante 3D basée sur la technologie de frittage sélectif laser qui possède un volume d’impression de 800 x 400 x 500 mm.

“La technologie innovante d’impression 3D optimise le poids, la géométrie et différents paramètres techniques en diminuant significativement le temps et le coût sans avoir de retard dans le processus de fabrication“, conclut Jens Kellerbach de Volkswagen Slovaquie. Retrouvez plus d’informations sur le site officiel de Kinazo.

Que pensez-vous du vélo Kinazo e1? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Source : https://www.3dnatives.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :