Publié par : La société solidaire et durable | avril 20, 2020

Les enfants ont besoin de microbes – et non d’antibiotiques – pour développer leur immunité, selon les scientifiques !


Chers lecteurs,

Oui, il est important de se laver les mains. C’est essentiel pendant la saison du rhume et de la grippe et surtout si vous rendez visite à quelqu’un à l’hôpital.

Le problème, c’est que – du moins en Occident – les parents ont poussé la propreté beaucoup trop loin.

De nouvelles données scientifiques montrent que l’élimination de minuscules organismes appelés microbes à l’aide de nos désinfectants pour les mains, de nos savons antibactériens et de nos antibiotiques en doses généreuses a un impact profondément négatif sur le système immunitaire de nos enfants, explique la microbiologiste Marie-Claire Arrieta, co-auteur d’un livre intitulé Les Microbes, Nos Allies : Arretons d’Aseptiser Nos Enfants.

Le professeur adjoint de l’université de Calgary et son coauteur, l’estimé microbiologiste Brett Finlay, affirment que nous élevons nos enfants dans un environnement plus propre et plus hyper-hygiénique que jamais auparavant. Ils affirment que le fait d’en faire trop comme nous le faisons contribue à une foule de maladies chroniques allant des allergies à l’obésité. Le journal canadien The Star a discuté avec Arrieta pour en savoir plus.

Qu’est-ce qui vous a incité, vous et Finlay, à écrire Les Microbes, Nos Allies ?

Nous sommes tous les deux microbiologistes et nous avons étudié la communauté de microbes qui vivent dans nos intestins – ce que nous appelons notre microbiome intestinal. Ces dernières années, les recherches menées dans notre laboratoire et dans d’autres laboratoires ont montré que la santé de ce microbiome au début de la vie est vraiment cruciale pour notre santé tout au long de la vie. Ce n’est pas seulement que nous sommes des scientifiques, mais que nous sommes tous les deux parents. Nous avons pensé que les parents et les personnes qui s’occupent des enfants auraient vraiment intérêt à ce que nous mettions ces connaissances à la disposition du public.

Nous entendons depuis un certain temps que la surconsommation d’antibiotiques peut entraîner des infections hospitalières résistantes aux antibiotiques, ce que nous pouvons associer aux personnes âgées et à d’autres personnes immunodéprimées. Mais je crois comprendre que les implications sont beaucoup plus immédiates et individuelles que cela. Quel est le lien entre les microbes et le développement du système immunitaire pendant l’enfance ?

À la naissance, nous n’avons pas de microbes. Notre système immunitaire est sous-développé. Mais dès que les microbes entrent en jeu, ils donnent un coup de fouet à notre système immunitaire pour qu’il fonctionne correctement. Sans microbes, notre système immunitaire ne peut pas bien combattre les infections.

Source : sante-nutrition.org


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :