Publié par : La société solidaire et durable-Club de pensée citoyen | avril 23, 2020

Madagascar: le président présente son remède contre le Covid-19 !


Chers lecteurs,

Le président de la République a présenté lundi en grande pompe son remède contre le coronavirus.

Une décoction et une tisane bio à base d’artemisia et d’autres plantes malgaches tenues secrètes, développées par l’Institut malgache de recherches appliquées (Imra). Ce remède naturel sera distribué gratuitement aux personnes les plus vulnérables et mis en vente dès mercredi dans les pharmacies et supermarchés. Le président a dit que les étudiants qui retournent à l’école ce mercredi devront prendre ce remède pour les protéger du virus.

Charles Andrianjara, chercheur dans le design moléculaire et directeur général de l’Imra, a déclaré:

« Mesdames et Messieurs, c’est avec une grande fierté que nous annonçons que les travaux de recherche de l’Imra ont abouti. Si on regarde le profil chimique de l’artemisia, on voit bien qu’il y a des molécules connues qui stimulent le système immunitaireDonc dans un premier temps, on va dire que c’est pour la prévention. » 

Le chef de l’État, lui, va plus loin, et parle de remède curatif contre le Covid-19:

« Aujourd’hui, il y a déjà deux cas qui ont été guéris grâce au Tambavy CVO [la tisane]. Ce que nous voulons faire, aujourd’hui, c’est de vulgariser le Tambavy CVO pour protéger notre population. Après, on a déjà eu beaucoup de demandes de partout dans le monde, au Canada, aux États-Unis, en Europe, afin qu’on puisse leur procurer nos produits. »

L’Artemisia annua, une plante à haut potentiel

Cette plante a été largement utilisée en Chine lors de l’épidémie historique de Coronavirus de 2003, et contre l’épidémie actuelle de Covid-19. Ainsi, 85% des cas de Covid-19 ont été traités avec des mélanges de plantes en complément de la médecine occidentale. Parmi ces plantes, l’Artemisia annua est conseillée dans les cas de symptômes pulmonaires modérés.

Des études in vitro ont montré que cette plante agit sur de nombreux virus, comme les virus de la famille de l’herpès, du VIH et le Coronavirus du syndrome respiratoire aigu sévère. Le Coronavirus à l’origine de l’épidémie de 2003, le SARS-CoV-1, est très similaire génétiquement au Coronavirus actuel, dénommé Sars-CoV-2. Or une étude qui a testé l’effet antiviral de plus de 200 plantes contre le SARS-CoV-1, a montré que l’Artemisia annua était la deuxième la plus puissante, après le Lycoris radiata. « Vu les similarités entres les deux virus, les extraits de la plante et ses dérivés doivent être testés contre ce nouveau coronavirus », a estimé le directeur de l’Institut Max Planck. 

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de la Maison de l’Artémisia.

Source : www.rfi.fr et www.plantes-et-sante.fr


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :