Publié par : La société solidaire et durable-Club de pensée citoyen | décembre 5, 2020

La méthode Miyawaki pour restaurer les forêts !


Chers lecteurs,

Qui est Akira Miayawake ?

Akira Miyawaki, né en 1928, est un botaniste japonais expert en écologie rétrospective appliquée à la restauration des forêts natives. Il a ainsi mis en place la méthode connue comme the potted seeding method. Depuis, il a planté plus de 40 millions d’arbres dans le monde. >> Plus d’informations sur la vie du Pr. Akira Miyawaki sur Wikipédia

Le professeur Miyawaki a observé qu’au Japon, les arbres qui poussaient traditionnellement autours des temples, tombeaux et cimetières au Japon constituaient souvent des forêts modestes mais anciennes, avec un rôle important dans la régulation des aléas climatiques, car elles sont composées d’espèces originaires du site et forment un écosystème stable. Par opposition, il a également fait le constat que la plupart des bois et des forêts créés selon les principes de la sylviculture ne sont pas les plus résilients et les plus efficaces pour faire face au changement climatique.

Akira Miyawaki

Le professeur Miyawaki s’est appuyé sur le concept de végétation naturelle potentielle pour planter et restaurer des forêts plus naturelles, plus résistantes et plus protectrices pour les hommes, puisqu’elles sont plus adaptées à leur milieu. En effet, la végétation naturelle potentielle (on parle de Potential Natural Vegetation dans la litterature scientifique anglo-saxonne, ou plus communément PNV) est la végétation qui pousserait dans un lieu si ce dernier n’était pas soumis à des perturbations d’origine humaine : il s’agit donc des espèces qui s’installeraient spontanément, a priori, si la nature n’était pas perturbée dans un lieu pendant de nombreuses années, voire décennies.

Fort de ces constats et de ses connaissances profondes en la matière, le professeur Miyawaki a développé, testé et amélioré une méthode d’ingénierie écologique, connue sous le nom de « méthode Miyawaki », capable de restaurer des forêts natives à partir des jeunes plants (30 cm) même sur des sols très dégradés ou déforestés.

La méthode Miyawaki en quelques mots

Ce qu’on désigne communément sous le terme « méthode Miyawaki » regroupe en fait une série de mesures qui favorisent l’émergence d’une communauté végétale locale, adaptée au terrain où elle est plantée. Cette méthode est très souple et peut être appliquée dans des milieux très divers, comme des bords de routes pour absorber le bruit et la pollution, des rives délaissées pour contenir les inondations, des terrains en pente pour prévenir les glissements de terrain, ou n’importe quel milieu urbain pour former des îlots de fraîcheur. Chaque plantation, qu’elle soit en zone rurale ou urbaine, permet de développer les corridors écologiques pour la biodiversité. Les principales caractéristiques de la méthode sont les suivantes :

  • une attention particulière au sol, qui doit être suffisamment riche et meuble pour que les jeunes racines s’y implantent bien. Si le sol est dégradé, on l’amendera avec des matières naturelles et simples à trouver pour le rendre plus propice à la plantation ;
  • une plantation dense d’arbres, à 3 arbres au m² sous nos latitudes, pour favoriser la communication racinaire, limiter la croissance d’herbes adventices et créer une situation de compétition vertueuse pour la lumière ;
  • une sélection d’espèces d’arbres et d’arbustes adaptées au lieu, c’est-à-dire faisant partie de la végétation potentielle naturelle du lieu.

Pour mieux comprendre la méthode, vous pouvez télécharger le document la méthode dans une seule page que nous avons rédigé.

Etape n°1

Déterminer les grandes lignes du projet : où, quand, avec qui ?

Commencez par parler de votre projet autour de vous : une fois que votre idée a germé,rapprochez-vous de vos amis et d’acteurs locaux pour créer un mouvement solide et motivé.

Etape n°2

Identifier les leviers d’action

Déterminez ce qui vous permettra de concrétiser votre projet : budgets participatifs, appels à projets, subventions publiques, financement participatif, partenariats.

Etape n°3

Rechercher les espèces locales, préparer le terrain

Pour avoir une vision claire de la plantation à réaliser, il faut étudier le terrain, prévoir ce qui sera nécessaire pour l’enrichir (fumier, écorces), et déterminer les espèces les plus adaptées au site, en s’appuyant sur les observations faites jusqu’à 20km autour du lieu de plantation. Les publications scientifiques et les conseils des experts locaux en botanique sont bien sûr très précieux pour dresser la liste de la végétation naturelle potentielle (voir plus haut) !

Etape n°4

Organiser la plantation avec une communauté de citoyennes et citoyens

Vous y êtes ! Commandez les plants, les compléments du sol et les outils, et communiquez à fond pour que le maximum de volontaires puisse prendre part à la tâche !

Etape n°5

Entretenir la forêt pendant 3 ans

Désherbage une fois par mois la première année, puis de façon dégressive.

Avant et après une plantation Miyawaki

Voici quelques exemples notables de plantations réalisées avec la méthode Miyawaki.

Paris, France

Association Boomforest

Forêt plantée par l’Association Boomforest avec les riverains de la Porte de Montreuil.

Zaandam, Hollande

IVN Natuur Educatie

Forêt plantée par la communauté locale de Zaandam et les écoles.

Bangalore, Inde

Afforestt

Forêt plantée par Afforestt dans le jardin de Shubhendu Sharma.

Yokohama, Japon

Université de Yokohama

Forêt plantée par le Pr. Akira Miyawaki et son équipe, il y a 10 ans.

Source : Wikipedia et https://boomforest.org


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :